La FNAIM table sur une baisse des prix de l'immobilier en 2012

14/12/2011 à 10:09 - Immobilier - Par - Réagir

2012 sera-t-elle l'année de la baisse des prix ?
La FNAIM table sur une baisse des prix de l'immobilier en 2012

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si 2011 a vu les prix de l'immobilier poursuivre leur marche en avant (notamment à Paris et en Ile-de-France), l'année 2012 pourrait bien quant à elle être marquée par un nouveau retournement du marché. C'est en tout cas la thèse désormais soutenue par la FNAIM, pourtant généralement peu encline à délivrer ce genre d'annonce.

Cédant depuis plusieurs semaines maintenant du terrain en province, la hausse des prix de l'immobilier pourrait également se tarir en Ile-de-France. Une perspective qui a de quoi réjouir les candidats à l'achat et qui semblent aujourd'hui devoir faire l'unanimité auprès des professionnels du secteur. Après les notaires, c'est en effet au tour de la FNAIM d'évoquer un probable retournement du marché en 2012.

S'il avait fallu attendre de longs mois avant que la FNAIM n'admette enfin la réalité de la dernière crise immobilière, il n'en va plus de même aujourd'hui. En dévoilant la 25ème édition de son observatoire des prix de l'immobilier, la Fédération nationale des agents immobiliers semble en effet avoir retenu les leçons du passé et n'a donc pas hésité à évoquer un « début d'effet de crise ». Encore jugulé par le faible nombre de logements disponibles, un « atterrissage en douceur » devrait toutefois s'imposer en cette année 2012. Pour la Chambre Paris Ile-de-France de la FNAIM, de nombreux signaux annonciateurs d'un tel retournement sont en effet aujourd'hui clairement visibles.

Parmi ceux-ci, la Chambre fait notamment état d'un accroissement progressif du stock de biens mis sur le marché (une hausse de près de 25% du nombre de mandats étant attendue) ainsi que d'un allongement de la durée moyenne d'une vente. S'il ne fallait que 38 jours pour finaliser une transaction au second semestre 2010, 60 jours sont aujourd'hui nécessaires pour qu'un logement parisien change de main.

Outre une probable baisse des prix de l'immobilier, la FNAIM avoue également craindre en 2012 « un blocage des achats dans l'ancien ». En cause cette fois-ci, la réduction du champ d'action du prêt à taux zéro Plus en ce qui concerne l'acquisition d'un logement ancien (voir notre article : le PTZ+ remanié). Selon Pierre-Antoine Menez, vice-président de la FNAIM Paris Ile-de-France, « avec la suppression du prêt à taux zéro, il est à craindre que l'on assiste à un blocage pour les primo-accédants et les ventes dans l'ancien ».

Vos réactions

Immobilier - La FNAIM table sur une baisse des prix de l'immobilier en 2012

Noter cet article :

3 2

Par aurel2291 -

Ayant 22 ans du sud essonne et vivant chez ma mere economisant 800/ mois sur 1300e de paye pour une eventuelle premiere acquisition ( je trouve que les agences specule trop pour augmenter leurs marges alors que les proprietaires ne gagnent pas plus a la revente est il normale qu'un jeune d 'aujourd'hui doivent economiser 4 a 5 ans 80 pour cent de ces salaires pour esperer acceder a la propriété je ne le pensse meme pas tellement sa m horipile, d'autant plus qu au bout de ces années il faudra emprunter et tembouser si c pas 2 fois le montant du pret franchement ils faut que le prix de l immobilier ce casse la geule en 2012 d'au moins ses 3/4, et au lieu que le gouvernement vende des terrains a viabiliser a des promoteurs pk ne les ferait pas vendre aux particulier directement pour batir en reduisant les intermediaires.
Je penssse que l immobilier devrait a terme se nationaliser.

Lire la suite

Par Caroline -

Je pense que les prix ne baisseront guère, sauf pour des produits identiques situés
aux mêmes endroits avec lesmêmes avantages... Ce qui n'est que rarement possible !!! En plus le PTZ n'a pas bousté les ventes et devrait à nouveau redevenir favorable ! Je pense que ce sont les professionnels de l'immobiliers qui veulent se maintenir leurs parts de gâteau avec des marges de frais un peu trop confortables ! Arrêtez de nous faire la pluie et le beau temps SVP !

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - La FNAIM table sur une baisse des prix de l'immobilier en 2012

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page