2015 sera l'année de la reprise pour la construction

05/02/2015 à 12:51 - Immobilier - Par - Réagir

2015 sera l'année de la reprise pour la construction
2015 sera l'année de la reprise pour la construction

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Avec le retour des acheteurs sur le devant de la scène, le secteur de la construction pourrait bien se relancer en 2015. C'est en tout cas le scénario établi par le Crédit Foncier.

Un redémarrage du marché immobilier attendu pour 2015

Sans aller jusqu'à évoquer une véritable sortie de crise, la construction immobilière devrait retrouver un nouvel élan en cette année 2015, laissant derrière elle le déclin incessant qui la caractérisait depuis de très nombreux mois. A travers une note de conjoncture en forme de bilan de l'année écoulée, le Crédit Foncier a dévoilé, ce mercredi 4 février, ses perspectives pour 2015. Si le groupe semble exclure le scénario d'une baisse franche des prix de l'immobilier (tablant sur une correction de -0,8% sur l'ensemble du territoire), le marché devrait toutefois opérer un redressement progressif au cours des mois à venir. « Essentiellement portée par la reprise du marché de l'accession », l'activité immobilière devrait en effet pleinement profiter de l'exceptionnelle attractivité affichée par les taux de crédit (cette même attractivité qui endigue le recul des prix).

2015 : enfin un espoir pour la construction

Associées à une faiblesse des taux se maintenant en 2015, les diverses mesures engagées par le gouvernement dans le cadre d'un vaste plan de relance (refonte du PTZ, dispositif de défiscalisation Pinel, cession du foncier public, etc.) devraient enfin autoriser le secteur de la construction à espérer de nouveau. Sur l'ensemble de l'exercice à venir, le groupe financier table en effet sur la sortie de terre de quelques 320 000 nouveaux logements. On est certes encore bien loin des 500 000 logements promis par François Hollande mais ce chiffre a néanmoins de quoi réjouir les professionnels du bâtiment. Au regard des 297 532 mises en chantiers recensées l'année dernière par le ministère du Logement (en baisse de -10,3% par rapport à 2013), le scénario établi par le Crédit Foncier fait ainsi part d'un volume de construction en hausse de 8%.

Relance de la construction : la prudence est de mise

Toutefois, si relance il y a, celle-ci pourrait bien se révéler des plus fragiles. Bruno Deletré attire plus particulièrement l'attention sur la réforme de l'APL accession. Si le gouvernement a répondu aux vives critiques dont elle a fait l'objet en reportant l'entrée en vigueur de cette réforme à 2016, le directeur général du Crédit Foncier espère toujours que celle-ci soit définitivement rangée aux oubliettes. « Si elle mise en œuvre, elle cassera la reprise de la construction », avertit-il ainsi.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page