Baisse des prix de 5% ou plus en 2013

22/04/2013 à 11:41 - Immobilier - Par - Réagir

Baisse des prix de 5% ou plus en 2013
Baisse des prix de 5% ou plus en 2013

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Déclin du nombre de transactions et prix résolument en baisse, voilà le panorama immobilier dressé pour ce premier trimestre 2013 par Laforêt. Dans ce contexte, le réseau d'agences table sur un recul des prix de l'ordre de -5% sur l'ensemble de l'année 2013.

Confirmée il y a peu par la Chambre des notaires, la réalité d'une baisse des prix de l'immobilier ne fait désormais plus de doute. Seule l'ampleur de celle-ci semble aujourd'hui faire débat entre les différents observateurs du marché. Dans sa dernière note de conjoncture, Laforêt Immobilier évoque ainsi une baisse des prix à l'échelle nationale avoisinant les 2% (entre le dernier trimestre 2012 et les trois premiers mois de l'année 2013).

Comme d'habitude, des disparités s'observent entre la capitale, l'Ile-de-France et la province. Celles-ci apparaissent toutefois moins marquées qu'à l'accoutumée. Selon le réseau d'agence immobilière, après avoir enregistré un repli de -4%, le prix du mètre carré s'établirait en moyenne à 2.063 euros en province. Si un mouvement baissier comparable s'observe également en région Ile-de-France (-3%) où le prix moyen du m² se porte à 3.684 euros, il semble toutefois épargner Paris intra muros. La capitale n'afficherait en effet qu'une faible baisse du prix de ses logements (-1% à 8.129 euros / m²).

Soulignant un marché des résidences secondaires accusant le coup face à la décision du gouvernement de renforcer la fiscalité sur les plus-values, Laforêt met également en évidence les différences de traitement observées selon le type de logement. Alors que les biens de 3 pièces ou plus “ peinent à trouver preneurs malgré les prix réduits ”, les petites surfaces s'affichent comme les véritables moteurs d'un marché toujours en quête de dynamisme.

Entre “ une offre toujours insuffisante et qui tarde à se reconstituer, des vendeurs qui résistent encore sur des prix élevés et le durcissement des conditions d'accès aux prêts immobiliers ”, le 4ème trimestre 2012 aurait ainsi été marqué par un nombre de transactions en repli de -12%.

Enfin, sur le front des perspectives à plus ou moins long terme, Elix Rizkallah table sur un rétablissement progressif du volume de ventes. “ Nous ne sommes qu'au début de la baisse des prix qui devrait franchir le seuil de -5 % sur l'année entière ”, estime par ailleurs le président du réseau d'agences.

Vos réactions

Immobilier - Baisse des prix de 5% ou plus en 2013

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Baisse des prix de 5% ou plus en 2013

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page