Baisse des prix de l'immobilier de 30% d'ici à 2015

04/07/2011 à 11:42 - Immobilier - Par - Réagir

Baisse des prix de l'immobilier de 30% d'ici à 2015
Baisse des prix de l'immobilier de 30% d'ici à 2015

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si les prix de l'immobilier semblent aujourd'hui battre des records, la dernière lettre de conjoncture publiée par le Laboratoire Européen d'Anticipation Politique (LEAP) évoque toutefois une probable baisse des prix de l'ordre de 30% d'ici à 2015.

Selon les derniers chiffres dévoilés par les notaires, les prix de l'immobilier atteignent aujourd'hui des niveaux comparables à ceux observés avant la crise de fin 2008. Enregistrant une progression annuelle de +21,7%, les prix parisiens avoisineraient ainsi les 8000 euros le mètre carré. Si ces données ont de quoi décourager grand nombre de particuliers souhaitant investir dans la capitale, une récente publication du LEAP vient toutefois raviver leurs espérances.

Fondé en 1997, le Laboratoire européen d'anticipation politique (LEAP) diffuse chaque mois une lettre d'information appelée GEAB (GlobalEurope Anticipation Bulletin). Dans son édition du mois de juin 2011, le GEAB fait donc état d'une possible baisse des prix de l'immobilier à moyen terme. Selon l'étude, la progression des taux de prêt immobilier, l'importance de la dette publique et l'imminent départ en retraite d'une large tranche de la population (les baby-boomers) pourraient conduire le marché immobilier à réévaluer ses prix à la baisse sur l'ensemble du territoire. Les auteurs de l'étude tablent ainsi sur un recul de -30% enregistré à Paris d'ici à 2015.

Concernant le départ en retraite de ces actifs nés après-guerre, le GEAB estime qu'un bon nombre de ceux résidant en Ile-de-France devraient quitter cette région pour aller couler une paisible retraite dans le Sud de la France. Libérant un nombre conséquent de logements, cet « exode » devrait ainsi venir peser sur une future baisse des prix.

Face au spectre grandissant de la dette, l'Etat devrait quant à lui poursuivre sa chasse aux niches fiscales. Le GEAB note ainsi que certains dispositifs de défiscalisation immobilière, déjà largement critiqués par l'Union européenne (le dispositif Scellier par exemple), pourraient faire les frais de cette politique de rigueur budgétaire.

Taux de crédit à la hausse, retraite d'une part notable des actifs et faible marge budgétaire de l'Etat, voilà donc selon l'étude les principales sources qui pourraient venir alimenter une très nette baisse des prix de l'immobilier dans les années à venir. « Le prix du m2 à Paris en 2015 devrait se situer aux alentours de 5 500¤/m2, soit une baisse de 30% par rapport au prix actuel », souligne ainsi le GEAB.

Vos réactions

Immobilier - Baisse des prix de l'immobilier de 30% d'ici à 2015

Noter cet article :

3 3

Par stephane colaiacovo -

une analyse pertinente et surtout pleine de bon sens car aux vues des éléments décrits, il parait évident et inéluctable qu'il y ait une baisse des prix. de combien ? difficile à évaluer quand même, le chiffre de 30% me parait élevé... comme le dit se bon vieux dicton "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel"

Lire la suite

Par Frédéric DUROSOY -

Il est évident depuis quelques mois que les prix vont baisser, beaucoup ont trop mis en avant une hausse depuis un an qui ne concerne que la capitale mais certainement pas la moyenne nationale. De là à perdre 30 % c'est un évaluation hasardeuse, à moins d'une mauvaise conjoncture économique durable...

Lire la suite

Par roger -

@Frédéric DUROSOY
"mauvaise conjoncture économique durable..."
Heu ... ne le prenez pas mal mais vous étiez ou c'est dernières années ?

Ah ces riches ! profitez tant que vous pouvez :)

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Baisse des prix de l'immobilier de 30% d'ici à 2015

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page