Baisse confirmée des taux de crédit

04/03/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Baisse des taux
Baisse confirmée des taux de crédit

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si l'année 2007 a vu les taux et les conditions de crédit immobilier augmenter et être malmenés, ce début d'année 2008 confirme quant à elle leur baisse.

L'année 2007 a été marquée par un nombre conséquent de mouvements concernant le secteur du immobilier : hausse des taux d'intérêt, crise des subprimes, déduction d'impôt du crédit immobilier, augmentation des prix de l'immobilier, etc. Cette instabilité n'a évidemment pas amélioré le regard que porte les particuliers sur le crédit en général et beaucoup éprouvent certaines difficultés à s'orienter dans la jungle toujours plus dense de l'emprunt.

2008 semble pourtant leur offrir un instant de répit en entraînant l'immobilier sur la voie d'une probable stabilité.

En ce mois de février, mieux qu'un simple ralentissement, les particuliers désireux d'investir dans une maison ou un appartement peuvent désormais se réjouir : les banques réévaluent chacune à leur tour leurs taux d'intérêt à la baisse.

En effet, d'après une étude réalisée par le courtier en ligne, enregistrant un repli situé entre 0,05 et 0,15%, le taux en vigueur pour un crédit immobilier (à l'exception des crédits longue durée) s'établit aujourd'hui à un niveau similaire de celui pratiqué au mois de septembre 2007. Un prêt immobilier sur 15 ans affiche actuellement un taux moyen de 4,75% alors qu'un emprunt sur 20 ans est soumis à un taux d'intérêt de 4,85%. Seuls les crédits contractés sur une longue durée (25 ou 30 ans) ne répercutent pas cette baisse sensible, adoptant toutefois des taux stagnant entre 5,05% et 5,45%.

La crise du crédit immobilier à risque (subprime) initiée aux Etats-Unis dès le mois d'août 2007 a tout autant secoué les différentes places boursières qu'érodé la confiance du consommateur pour le crédit immobilier. La situation de concurrence extrême dans laquelle se trouvent les établissements bancaires et les organismes de crédit impose dès lors à ces derniers un recadrage de leurs taux : « Traditionnellement, les mois de février et mars sont pour le marché immobilier très actifs. Les banques relancent donc la concurrence ».

Il convient toutefois de mesurer l'enthousiasme affiché puisque ce recul ne constitue pas pour autant une révolution. Le courtier estime en effet que « pour un emprunt sur 20 ans, cette baisse équivaut pour l'emprunteur à un gain de 5 euros sur sa mensualité et à 1 319 euros sur le coût du crédit, soit l'équivalent sur 20 ans d'une mensualité ». Cette tendance à la baisse devrait néanmoins perdurer quelques temps, les spécialistes les plus pessimistes ne prévoyant au pire qu'une simple stagnation des taux.

Vos réactions

Crédit immobilier - Baisse confirmée des taux de crédit

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Baisse confirmée des taux de crédit

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page