Banque et crédit : Christine Lagarde intensifie la chasse aux frais abusifs

18/03/2010 à 09:50 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Banque et crédit : Lagarde face aux frais abusifs
Banque et crédit : Christine Lagarde intensifie la chasse aux frais abusifs

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis 2007, Christine Lagarde, s'attache à lever le voile sur les tarifs parfois occultes appliqués par les banques à leurs différents services. Après l'obligation imposée aux banques de fournir chaque année le récapitulatif complet des frais imputés à leurs clients et la création d'une « aide à la mobilité bancaire », Christine Lagarde entend bien intensifier son action en mandatant une mission de propositions concernant les frais bancaires abusifs.

Dans la lutte qu'elle semble avoir engagée face aux tarifs bancaires jugés abusifs, Christine Lagarde vient de s'adjoindre le concours de l'ex directeur général du Crédit Agricole, Georges Pauget, et du président du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), Emmanuel Constans. Ces deux experts du monde bancaire ont ainsi été chargés, d'ici à la fin du mois de juin, de dresser un bilan complet des tarifications bancaires et de promouvoir, par leurs recommandations, la protection et l'information des usagers.

S'il ne s'agit pas ici de mettre en place une nouvelle réglementation derrière chaque service proposé par les banques, la mission conduite par Georges Pauget et Emmanuel Constans devra toutefois établir un diagnostic précis des pratiques bancaires afin d'en faire ressortir la juste tarification. « Nous avons déjà beaucoup travaillé depuis 2007 sur cette question (...) Mais, pendant cette crise, nous nous sommes aperçus que des pans entiers revenaient sous les projecteurs, que des consommateurs nous faisaient remonter de nombreuses préoccupations », expliquait ce mercredi 17 mars Christine Lagarde au journal Les Echos. La ministre place notamment dans sa ligne de mire ces « packages » proposés par les établissements et comprenant souvent des services inutiles pour le particulier ou encore ces services délivrés gratuitement qui sont aujourd'hui devenus payants.

Au cours de cet entretien accordé aux Echos, Christine Lagarde est également revenue sur la réforme du crédit à la consommation dont elle souhaite renforcer la portée en supprimant les pénalités libératoires qu'un particulier ou une entreprise doivent verser au Trésor public pour lever une interdiction d'émettre des chèques. « Quand un créditeur est devenu débiteur, il ne peut se libérer de son interdiction bancaire qu'en payant les chèques en question, mais aussi les pénalités libératoires. C'est un casse-tête pour les TPE et PME, qui n'ont pas la possibilité de rééchelonner leur dette. Je prévois donc de supprimer ces pénalités, qui sont vraiment un obstacle pour les petites entreprises », explique-t-elle. La ministre de l'Economie devrait soumettre cette proposition à l'Assemblée nationale dès la fin du mois de mars.

Vos réactions

Crédit immobilier - Banque et crédit : Christine Lagarde intensifie la chasse aux frais abusifs

Noter cet article :

2 2

Par anne marie -

pour un pret immobilier de 71000e la banque exige que nous sommes assurer tous les 2 à 100% moi j'ai l'assurance a 100% mais mon mari qui est en invalidité 2è catégorie ne l'est pas nous devons cherh une delegation d'assurance pour lui mais le probleme c'est que nous n'avons plus le temps car nous devons rendre la maison que nous louons a la fin du mois la banque ne veut rien savoir pouvez vous m'aider merci

Lire la suite

Par BAUCHET -

Bonjour
a ce jour vous pouvez être en colère auprès des banque par ce que je suis a la banque ** ******* dans le 56 a VANNES pour un chèque sans provision de 83 ¤ 00 il nous prenne 40 ¤ frais plus 20 pour rejet de chèque

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Banque et crédit : Christine Lagarde intensifie la chasse aux frais abusifs

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page