Benoist Apparu fait du PTZ+ sa priorité

02/12/2010 à 11:25 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Benoist Apparu fait du PTZ+ sa priorité
Benoist Apparu fait du PTZ+ sa priorité

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, peaufine la mise en place du futur PTZ Plus (PTZ+). A moins d'un mois maintenant de son entrée en application, l'introduction réussie de ce dispositif d'aide à l'accession à la propriété s'affiche comme l'une de ses priorités.

A l'occasion d'une conférence de presse donnée fin novembre, Benoist Apparu a réaffirmé sa volonté de mettre en place le futur prêt à taux zéro Plus dans les meilleures conditions possibles. Dans cette optique, le secrétaire d'Etat au Logement a précisé qu'au côté du PTZ+, l'action du gouvernement porterait principalement sur la réforme de l'urbanisme et sur « une plus grande transparence des prix » de l'immobilier. Ce « paquet global » de mesures, toutes destinées à favoriser l'accès à la propriété, constitue donc la priorité du secrétaire d'Etat pour cette fin d'année 2010.

Le PTZ+, un outil prioritaire

Après quelques ajustements et une adoption par l'Assemblée nationale à la mi-novembre, le PTZ+ entrera en application dès le 1er janvier 2011. Toujours réservé aux primo-accédants, sans condition de ressource, le futur prêt à taux zéro a donc subi certaines modifications par rapport à sa version initiale (plafonds rehaussés dans les zones géographiques tendues, montants du PTZ+ accrus pour l'achat d'un bien immobilier neuf, durée de remboursement allongée) pour enfin s'inscrire comme un outil réellement efficace. Concernant l'impact que pourrait avoir le PTZ Plus sur l'évolution des prix de l'immobilier, Benoist Apparu a tenu à préciser que si le lancement du dispositif devait s'accompagner d'une hausse des prix, le gouvernement en tirerait les conséquences.Le PTZ Plus en vidéo

Urbanisme et prix de l'immobilier

Outre le futur PTZ+, le secrétaire d'Etat au Logement a donc présenté la refonte de la réglementation de l'urbanisme et la transparence des prix comme ses deux autres grandes priorités. Au sujet de la réforme de l'urbanisme, celle-ci prévoit d'accorder une plus large place aux Plans locaux d'urbanisme (le PLU remplace le POS – Plan d'occupation des sols). Dès 2013, les élus pourront ainsi taxer les constructeurs ne respectant pas le Plan local d'urbanisme. Cette réforme devrait également grandement simplifier la fiscalité puisqu'elle prévoit d'instaurer une seule et unique taxe (la TA ou taxe d'Aménagement) à la place des multiples prélèvements en vigueur actuellement (taxe locale d'équipement, taxe départementale des espaces naturels et sensibles, etc.).

Quant à la transparence des prix, si Benoist Apparu ne s'est pas étendu sur le sujet, rappelons toutefois qu'il s'était déjà prononcé en faveur d'un baromètre des prix de l'immobilier officiel. Le secrétaire d'Etat a d'ailleurs récemment déploré la récente hausse des prix des logements, qualifiant cette dernière d' « énorme problème » voire d'« énorme folie ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Benoist Apparu fait du PTZ+ sa priorité

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Benoist Apparu fait du PTZ+ sa priorité

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page