Benoist Apparu sur Europe1 : logement social, crise du foncier et taxe sur la résidence principale

20/01/2011 à 10:36 - Immobilier - Par - Réagir

Benoist Apparu veut réformer l'urbanisme français
Benoist Apparu sur Europe1 : logement social, crise du foncier et taxe sur la résidence principale

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Chiffres record du logement social, recherche de nouveaux espaces fonciers et indécision quant à la taxation de la résidence principale, voilà les principaux thèmes abordés ce matin par le secrétaire d'Etat au Logement au micro d'Europe1.

Invité de la matinale d'Europe1 ce jeudi 20 janvier 2011, Benoist Apparu était venu présenter les chiffres record enregistrés par le logement social en 2010. Interrogé par Marc-Olivier Fogiel, le secrétaire d'Etat au Logement est également revenu sur la question du manque de terrains et sur la possible taxation sur la plus-value des résidences principales.

Le logement social bat des records

La création de logements sociaux ne s'est jamais aussi bien portée a expliqué Benoist Apparu : « entre 1978 et 2003, droite, gauche, confondues, on en faisait 50.000 par an. Depuis 2004, on en fait 100.000 par an. Et cette année, 131.500 (précisément 131.509) ». C'est avec fierté et le sentiment du devoir accompli que le secrétaire d'Etat était venu exposer un chiffre encore jamais atteint depuis plus de 30 ans. Sur la question des 20% de logements sociaux que la loi SRU impose à toutes les communes de plus de 3.500 habitants, Benoist Apparu concède certes que certaines villes ne respectent pas encore ce quota mais préfère exposer une vision d'ensemble de la situation. « On aurait dû en faire 60.000, on en a fait 90.000 dans les villes concernées. Donc globalement, on en fait beaucoup plus que prévu sur le quota de 20% », précise-t-il ainsi.

Des solutions au manque de foncier

Lorsque l'animateur pointe du doigt le problème du manque de terrains disponibles qui pousse certains maires à choisir la sanction financière plutôt que la construction de logements sociaux, Benoist Apparu rétorque que de nouveaux espaces fonciers peuvent se créer là où on ne les attend pas. « La solution c'est d'inventer du nouveau foncier, d'inventer des nouveaux terrains », explique-t-il. Il prend ainsi l'exemple d'immeubles de 4 étages auxquels on pourrait ajouter 2 ou 3 niveaux supplémentaires. « On a des solutions possibles qui doivent être très innovantes. […] On a des marges de manoeuvre, il faut juste inventer des choses et réformer l'urbanisme français », ajoute-t-il. Pour illustrer ses propos, le secrétaire d'Etat précise ainsi que « la somme des parkings des 50 plus grandes grandes surfaces d'Ile-de-France c'est l'équivalent de la taille du 10ème arrondissement de Paris ».

La taxe sur la résidence principale en suspens

Après avoir très brièvement évoqué le nouveau prêt à taux zéro Plus (PTZ+), Benoist Apparu aborde la taxation de la plus-value sur la résidence principale en avouant qu'il s'agit là d'une question sur laquelle il ne s'est pas encore penché. « Pour l'instant je n'ai pas de position arrêtée sur le sujet. J'ai demandé à mes services de regarder toutes les options possibles et de me dire quelles sont les conséquences d'une taxation de la plus-value ». « La question se pose, le débat est ouvert mais pour l'instant ce n'est pas tranché chez moi », conclut-il.

Vos réactions

Immobilier - Benoist Apparu sur Europe1 : logement social, crise du foncier et taxe sur la résidence principale

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Benoist Apparu sur Europe1 : logement social, crise du foncier et taxe sur la résidence principale

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page