Bien'ici : le “super site immobilier” officialisé ce soir

07/12/2015 à 11:27 - Immobilier - Par - Réagir

Bien'ici : le super site immobilier officialisé ce soir
Bien'ici : le “super site immobilier” officialisé ce soir

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Ce soir, les professionnels de l'immobilier lanceront officiellement leur « super site » d'annonces. Un projet commun dont l'objectif affiché est d'en finir avec le quasi-monopole de sites tels que Seloger ou Leboncoin.

Le site d'annonces immobilières des professionnels se dévoile

Après plus d'un an de travail et de tractations discrètes, les professionnels de l'immobilier ont marqué d'une pierre blanche ce lundi 7 décembre 2015. C'est en effet ce soir que sera dévoilé le site internet qui doit leur permettre de reprendre la main sur un marché qu'ils ne maîtrisent plus depuis bien longtemps déjà. Déjà évoquée fin novembre, on ne savait alors que peu de chose sur la création de ce que les professionnels présentent comme un énorme site d'annonces immobilières. A quelques heures de son lancement officiel, les informations commencent à être divulguées. Fruit d'une collaboration étroite entre réseaux d'agences immobilières (Century 21, Orpi, Era, Guy Hoquet, Laforêt), promoteurs, administrateurs de biens (Foncia, Citya-Belvia) et fédérations (Fnaim, Unis, FPI et SNPI), le site porte le nom de Bien'ici. Si l'on fait actuellement état d'un catalogue de quelques 300.000 annonces, celui-ci pourrait bien grossir vue d'½il au cours des prochains mois. C'est en tout cas ce qu'espèrent les professionnels à l'initiative du projet. « L'ambition est d'arriver à fédérer 100% de l'offre disponible », avouait ainsi l'un d'entre eux. Pour y parvenir, une levée de fonds de l'ordre d'un million d'euros aurait ainsi été opérée.

Convaincre les agences locales : la clé de la réussite

Aujourd'hui le marché de l'annonce immobilière est quasiment intégralement détenu par deux sites majeurs : Seloger et Leboncoin. Les candidats à l'achat immobilier peuvent y consulter des annonces de particuliers, de mandataires indépendants mais également de grands réseaux professionnels. Or, c'est bien là que le bât blesse. Pour pouvoir véritablement concurrencer les leaders actuels, le site Bien'ici devra impérativement étoffer son catalogue d'annonces en récupérant de façon exclusive les annonces diffusés par les agences. Une entreprise qui sera loin d'être aisée tant les agences locales rechigneront (tout au moins dans un premier temps) à se passer de la visibilité prodiguée par les sites privés. Le nouveau site mise évidemment sur sa gratuité (contrairement à Seloger où la publication d'annonce est payante) mais il y a fort à parier que cet atout ne suffise pas à détourner les agents immobiliers de leurs canaux de diffusion habituels. Reste à savoir si les professionnels réussiront à contourner cet écueil afin de devenir les propres maîtres de leur destin. « Comme les hôteliers avec Booking.com, nous avons le sentiment que les données liées à notre fonds de commerce nous échappent et sont traités par des pure players qui récupèrent nos marges », regrette ainsi Jean-François Buet, président de la Fnaim.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page