La Caisse d'Epargne en pleine crise : info ou intox ?

02/10/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Caisse d'Epargne : une banque en crise ?
Information selon le Canard Enchaîné, rumeur selon le groupe bancaire, la Caisse d'Epargne est-elle touchée par la crise actuelle ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La situation n'est pas brillante pour la Caisse d'Epargne. C'est en tout cas ce que déclarait le Canard Enchaîné en citant l'un des cadres du groupe : « l'entreprise a besoin d'une recapitalisation d'ici à la fin de l'année ». Etaient mises en cause CIFG (filiale de rehaussement de crédit implantée aux Etats-Unis), Natixis (banque d'investissement dont la Caisse d'Epargne est actionnaire) et Nexity (filiale spécialisée dans le financement immobilier).

Hébergeant les comptes ou Livrets A de près d'un français sur deux, la Caisse d'Epargne a affiché, pour le 1er semestre 2008, un bénéfice net en chute libre de 98,5% (21 millions d'euros). Victime de la crise financière, le groupe serait, selon le journal, en quête d'une recapitalisation estimée à 6,5 milliards d'euros.

La réaction de ses dirigeants ne s'est pas faite attendre, qualifiant les propos du Canard Enchaîné de « campagne de dénigrement (...) gravement irresponsable dans la crise financière actuelle ». Nicolas Mérindol, le directeur général de la banque, précisant que son absence des marchés boursiers met la Caisse d'Epargne « à l'abri de la tourmente qui affecte les marchés financiers ». Rien à voir donc avec les circonstances qui ont engendré les chutes de Fortis, Dexia ou Lehman Brothers. Le groupe « dispose d'une situation de liquidité particulièrement robuste [et] n'a aucun projet, ni aucun besoin de recapitalisation ».

Côté gouvernement, la tendance est également au démenti. Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, affirmant que « tous les indices étaient plutôt supérieurs à la moyenne » tandis que Laurent Wauquiez, le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, rappelait si besoin était que « si jamais un établissement bancaire avait des difficultés », il bénéficierait de « la caution » de l'Etat.

Reste que si le groupe ne semble pas craindre la crise, sa filiale d'investissement Natixis (représentant 15% de l'activité de la Caisse d'Epargne) y est fortement exposée, notamment par les spéculations effectuées sur des actifs liés au prêt hypothécaire ou au crédit immobilier.

Vos réactions

Crédit immobilier - La Caisse d'Epargne en pleine crise : info ou intox ?

Noter cet article :

2 1

Par pigeonxxl -

caisse d'épargne :03.12.1999 7393.78 euros déposés 31.12.2011 4675.90 euros récoltés avec nuances 3d dynamique + un rendement exeptionnel a ne pas laisser passer pourtant a l'origine ce n'était pas des actions qui avaient été demandées mais apres operation charme séduction... caisse d'épargne une exclusivité dans un domaine particulier :celui de la malhonneteté d'autres pour beaucoup moins ont été empechés d'exercer voir condamnés piegé a ne pas retiré pour se garder un illusoir espoir de remonté des marchés boursiers et retarder la vérité le :02.09.2012

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - La Caisse d'Epargne en pleine crise : info ou intox ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page