Cécile Duflot ministre du Logement : ce qui attend l'immobilier

18/05/2012 à 10:14 - Immobilier - Par - Réagir

Cécile Duflot au Logement : ce qui attend l'immobilier
Cécile Duflot ministre du Logement : ce qui attend l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le 16 mai 2012, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a dévoilé la composition du nouveau gouvernement. Trente quatre hommes et femmes dont parmi ceux-ci Cécile Duflot, nommée ministre à l'Egalité du Territoire et au Logement. Un choix qui pourrait bien faire souffler un vent écologique tant sur la politique du logement que sur le secteuir de l'immobilier dans son ensemble.

On l'attendait au ministère de l'Ecologie, c'est finalement à celui du Logement que Cécile Duflot devra désormais exercer ses talents. Premier enseignement de cette nomination, devant l'ampleur des difficultés rencontrées actuellement par le secteur de l'immobilier, le secrétariat d'Etat au Logement laisse sa place à un ministère à part entière. Espérons qu'une telle promotion traduise la volonté du nouveau Président de la République, François Hollande, de prendre à bras le corps les problèmes liés au logement.

Désormais ministre à l'Egalité du Territoire et au Logement, Cécile Duflot, ancienne secrétaire nationale des Verts puis d'Europe Ecologie Les Verts, pourrait bien faire de l'environnement un axe majeur de sa politique. Il ne serait ainsi pas étonnant de la voir prendre position en faveur d'un renforcement du diagnostic de performance énergétique (DPE) ou encore de la mise en place d'une « fiscalité de l'environnement » (thème qu'elle a déjà défendu par le passé). De là à évoquer une éventuelle future loi-Duflot, il n'y a qu'un pas. Reste toutefois à savoir si en cette période de crise, François Hollande lui laissera les coudées franches en la matière.

Les thèmes chers au nouveau Président de la République ne seront évidemment pas oubliés. Dès sa nomination en tant que ministre du Logement, Cécile Duflot a ainsi tenu à préciser que le plafonnement des loyers (en fonction du prix moyen observé pour les locations environnantes) devrait rapidement prendre corps. « L'engagement d'encadrement des loyers, formulé pendant la campagne par le président de la République est particulièrement important et sera au c½ur de nos priorités », a-t-elle déclarée.

A l'occasion de son premier discours en tant que ministre du Logement, Cécile Duflot s'est également atachée à pointer du doigt les principaux problèmes que connaît actuellement le secteur. « L'immense pénurie de logements », « l'endettement de long terme pour acheter un logement » ou encore « le poids écrasant des loyers dans le budget des ménages » devraient ainsi être autant de points sur lesquels le gouvernement pourrait, à terme, prendre des dispositions.

Vos réactions

Immobilier - Cécile Duflot ministre du Logement : ce qui attend l'immobilier

Noter cet article :

4 4

Par Camille NIDOR -

Bonjour,

Ayant le projet de faire construire une maison de bois (type "La Maison de Cèdre" ou autres marques déposées) sur un terrain situé à proximité de la forêt de Compiègne, j'ai rencontré un refus de la part des "Bâtiments de France" sous prétexte de vouloir conserver, dans ce site protégé, des structures construites en pierre, alors que des habitations de style disons tout à fait moderne (murs de parpaings ayant reçus un crépis plus ou moins épais) ont été construites et le seront encore dans un proche avenir !
Au siècle où l'on prône l'écologie et les efforts dans l'isolation des maisons, via les diagnostics obligatoires avant vente ou achat, comment comprendre une telle décision quand il est maintenant reconnu du caractère économique et écologique de ces nouvelles demeures qui, à mon sens, me semblent tout à fait à même de s’intégrer dans un milieu naturel et sont aussi esthétiques que les maisons de pierres et encore plus que celles au style "moderne" !
Pensez-vous que Cécile DUFLOT, dans le cadre de ses nouvelles responsabilités au ministère du logement, interviendra favorablement pour ce type de construction en bois, ou même encouragera les futurs propriétaires à s'engager dans cette voie, en s'opposant aux décisions souvent incompréhensibles des "Bâtiments de France" ?
D'avance, merci de votre réponse ou de bien vouloir faire suivre ces observations à qui de droit.

Bien cordialement.

Lire la suite

Par vosgien 88 -

Facile de dire que les loyers sont trop chers.Mais la ministre à telle la première idée de ce qu'on peut endurer certains propriétaires pour l'achat et le maintien dans les normes de leurs biens.Facile de dire que les loyers sont chers quand on est logée par l'ETAT et qui règle cela sinon une partie des propriétaires incriminés.

Lire la suite

Par MP -

En ce qui concerne le DPE, je sens venir une augmentation des taxes (foncier et habitation) pour les "pollueurs" (logements classés E et F, voire D) avec exonération pour les revenus de moins de x...histoire de pas fâcher l'électorat smicard.
Le reste....
« L'immense pénurie de logements », « l'endettement de long terme pour acheter un logement » ou encore « le poids écrasant des loyers dans le budget des ménages » devraient ainsi être autant de points sur lesquels le gouvernement pourrait, à terme, prendre des dispositions."
...est du domaine de la déclaration d'intention, ou du voeux pieux.

La meilleure façon de diminuer l'endettement immobilier et les loyers est de laisser les prix dégringoler.
Le problème, c'est que cela suppose de ne pas distribuer du fric public en subventions à l'immobilier (PTZ, et autres...) et cela, ça va être dur pour des socialistes, mais alors très dur.

Lire la suite

Par CRESUS -

Tu as raison vosgien88 sans compter les locataires qui cassent tout alors qu'on a qu'un mois de caution
Il manque des logements, alors qu'elle prenne aussi en considération le poids écrasant des crédits contracter par les investisseurs, les taxes foncières de l'ordre de 10% d'augmentation tous les ans, les assurances, et la CSG, et l'entretien des logements
Contrairement aux idées reçus(en france) les investisseurs ne sont pas tous riches!!!
dans ces conditions nous n'investirons plus,et il y aura encore moins de logements

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Cécile Duflot ministre du Logement : ce qui attend l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page