Les prix de l'immobilier en baisse de 14% d'ici 3 ans

21/02/2012 à 10:55 - Immobilier - Par - Réagir

Chute des prix de l'immobilier de 14% d'ici 3 ans
Les prix de l'immobilier en baisse de 14% d'ici 3 ans

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Cela semble désormais ne plus faire l'ombre d'un doute : les prix de l'immobilier vont baisser. Reste toutefois à savoir quand interviendra cette décrue tant attendue par les candidats à l'achat et surtout quelle en sera l'ampleur. Dans le jeu des pronostics auquel se livrent les professionnels du secteur, une récente étude fait aujourd'hui parler d'elle en évoquant un recul des prix de l'ancien pouvant atteindre -14% d'ici à 2014.

Fruit d'une collaboration entre l'IEIF (Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière), la société Gecina et l'Université Paris Dauphine, l'étude nous livre ce qu'elle considère comme les pistes les plus probables en matière d'évolution du marché immobilier français. Deux scénarii qui auront de quoi ravir les candidats à l'achat puisqu'ils font état, l'un comme l'autre, d'une franche baisse des prix de l'immobilier ancien à plus ou moins long terme.

Première piste d'évolution : -8% en 2014

Recueillant les faveurs de l'étude, la première hypothèse, basée sur un rétablissement progressif de l'économie, n'est toutefois pas la plus favorable aux éventuels acquéreurs. Selon le scénario dressé par l'IEIF, un pénible maintien de la croissance économique en 2012 suivi d'un retour à la hausse progressif en 2013 et 2014 (les taux de prêt immobilier s'équilibrant quant à eux aux alentours des 4% sur 20 ans) devrait nettement impacter les ventes de biens immobiliers et les mises en chantiers (-15% en 2012). En dépit d'une légère amélioration s'opérant lors des deux années suivantes, ce recul devrait toutefois entrainer les prix des logements anciens dans son sillage. Selon cette première hypothèse nous pourrions alors observer un fléchissement des prix de l'ordre de -3% en 2013 puis de -5% en 2014 (soit une baisse cumulée de -8%).

Seconde piste d'évolution : -14% en 2014

Sans doute privilégié par les futurs acheteurs, le second scénario établi par l'étude s'inscrit dans un contexte de récession économique (-2% sur cette année 2012) auquel succèdera un lent redressement. Dans une telle situation, le retournement du marché immobilier serait alors amplifié par le niveau bien plus élevé atteint par les taux de crédit (plus de 5% pour un prêt sur 20 ans) et génèrerait un effondrement du nombre de transactions évalué à -20% pour la seule année 2012. Si l'on en croit l'étude, la baisse des prix de l'immobilier pourrait ainsi s'établir à -2% en 2012, -5% en 2013 et enfin -7% en 2014 (soit une baisse cumulée de -14%).

L'IEIF souligne que si ces deux scénaris constituent bien deux schémas d'évolution probables, il convient toutefois de ne pas les généraliser. Certaines disparités plus ou moins importantes devraient en effet être observées en fonction des particularités régionales du marché immobilier (notamment un recul des prix plus marqué au sein des agglomérations les moins dynamiques).

Vos réactions

Immobilier - Les prix de l'immobilier en baisse de 14% d'ici 3 ans

Noter cet article :

Par dlp -

Les prix ont exploses a cause des professionnels de l immobilier. bientot le chateau decartes va s écrouler.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les prix de l'immobilier en baisse de 14% d'ici 3 ans

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page