Construction : où s'arrêtera la chute ? - Immobilier

28/01/2014 à 11:01 - Immobilier - Par - Réagir

Construction : où s'arrêtera la chute ? - Immobilier
Construction : où s'arrêtera la chute ? - Immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dévoilés ce mardi 28 janvier par le ministère du Logement, les chiffres de la construction pour l'année 2013 nous livre un constat amer : si le nombre de logements mis en chantier au cours de l'exercice écoulé s'établit bien en deçà des espérances (et des promesses électorales), l'accélération du mouvement de repli observé sur le dernier trimestre laisse planer une vive inquiétude quant aux prévisions pour l'année à venir.

Construction : moins de 332.000 logements en 2013

Voilà bien longtemps maintenant que plus personne ne croit aux 500.000 nouveaux logements annuels promis par François Hollande au cours de sa campagne électorale. Après avoir martelé cet objectif mois après mois, Cécile Duflot elle-même n'a eu d'autre choix que de se résigner en évoquant récemment le chiffre de 335.000 logements pour l'année 2013. Un chiffre certes nettement revu à la baisse mais bien plus proche de la réalité puisque selon les données communiquées ce matin par le ministère du Logement seuls 331.867 logements ont finalement été mis en chantier en 2013.

Immobilier : la baisse s'accélère au 4ème trimestre

Si le gouvernement pourra souligner un repli de la construction relativement contenu (-4,2% par rapport à 2012), les chiffres enregistrés au quatrième trimestre pourraient toutefois susciter quelques inquiétudes. Les 85.698 logements construits entre les mois d'octobre et décembre traduisent en effet une nette dégradation de la situation. De l'avis de François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), « La chute s'accélère : les mises en chantier de logements collectifs sont stables sur l'année, mais en baisse de 9% sur le dernier trimestre par rapport à la même période en 2012 ». Tous logements confondus (individuels et collectifs), la correction s'établirait même à -10,4%.

Les permis de construire en chute libre

L'espoir n'est pas non plus à chercher du côté des permis de construire. Annonciateurs des futures mises en chantiers, ceux-ci ont en effet reculé de 12,2% au cours du 4ème trimestre (par rapport au 4ème trimestre 2012). Si certains pourraient voir ici une sensible amélioration au regard des -18,8% observés lors du trimestre précédent, le repli sur l'ensemble de l'année 2013 n'en reste pas moins d'importance à -12,6% (soit 432.885 permis de construire délivrés).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page