Crédit : le durcissement des conditions de prêt toujours en vigueur

09/02/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : des conditions d'octroi toujours strictes
Crédit : le durcissement des conditions de prêt toujours en vigueur

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le secteur du crédit, qu'il s'agisse de crédits octroyés aux entreprises, de prêts personnels ou de prêts immobiliers, n'a que très sensiblement évolué ces derniers mois. C'est en tout cas ce que semble révéler une étude trimestrielle menée par la Banque de France au sujet de la distribution du crédit.

Si les entreprises comme les particuliers ont, depuis maintenant plusieurs mois, constaté le fort durcissement des conditions d'octroi du crédit (notamment du crédit immobilier), les banques ont quant à elles observé un net recul des demandes. Intitulée « Enquête auprès des banques sur la distribution du crédit », l'étude réalisée par la Banque de France, publiée le vendredi 6 février, établit le panorama du petit monde du crédit en fonction des informations qu'elle a pu collecter auprès des différents établissements prêteurs. Quel que soit le demandeur (entreprise ou particulier), critères d'acceptation toujours strictes et nombre de demandes en baisse semblaient encore être le mot d'ordre au quatrième trimestre 2008.

Si près d'un tiers des banques avouaient avoir durci les conditions de leurs crédits au troisième trimestre, seuls 5% des 15 établissements sondés déclarent toujours appliquer des critères d'obtention élevés au quatrième. Principe de cause à effet, le nombre de demandes de financement s'affiche toutefois en léger repli. Une baisse que l'enquête de la Banque de France perçoit « nettement plus marquée de la part des PME que des grandes entreprises ». Le scénario envisagé par les banques pour le 1er trimestre 2009 prévoit notamment un resserrement des conditions en perte de vitesse, voire même un léger assouplissement.

Un constat, concernant le financement des entreprises, que le dernier rapport d'activité de la médiation du crédit ne semble pourtant pas confirmer. Publié ce lundi 9 février, le rapport évoque ainsi le nombre de 1.600 entreprises en difficulté ayant pourtant obtenu un prêt bancaire depuis le mois d'octobre dernier. En matière de demandes, René Ricol, le médiateur du crédit, prend également le contre pieds des banques en déclarant à l'AFP : « Le nombre de dossiers déposés continue à croître régulièrement ».

Pour ce qui est du crédit à la consommation et du prêt immobilier, la situation observée par la Banque de France est identique : un « léger durcissement » des critères d'octroi au 4ème trimestre associé à un désengagement sensible des particuliers pour le crédit. Désengagement que les banques attribuent à « la dégradation de la confiance » des ménages. Les établissements n'anticipent pas, pour les prochains mois, d'assouplissement futur du crédit immobilier et devraient donc continuer à enregistrer un recul du nombre de demandes.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit : le durcissement des conditions de prêt toujours en vigueur

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit : le durcissement des conditions de prêt toujours en vigueur

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page