Crédit immobilier : la BCE baisse ses taux, ceux du crédit augmentent

05/11/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : à quand la baisse des taux ?
Alors que la BCE devrait abaisser ses taux directeurs dans la journée de demain, la question d'un éventuel recul des taux de crédit occupe le devant de la scène.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans la journée de demain, la BCE (Banque centrale européenne) devrait annoncer la baisse de ses taux directeurs de 0,5 point.

Afin de soutenir une croissance européenne à la peine que Juergen Stark, membre du conseil de la BCE, pressent « très faible » pour 2009, la banque centrale devrait donc abaisser son principal taux directeur (celui-là même sur lequel sont indexés les prêts interbancaires) de 3,75 à 3,25%.

Faut-il pour autant s'attendre à un très prochain recul des taux de crédit et notamment des taux de crédit immobilier ? Certains observateurs nous l'avaient prédit et pourtant rien ne semble moins sûr aujourd'hui. Le 8 octobre dernier, la BCE appliquait une diminution similaire sur ce même taux directeur (le passant de 4,25% à 3,75%). Pensant alors les marges bénéficiaires des banques en partie reconstituées, les analystes étaient logiquement en droit d'anticiper une baisse probable des taux d'emprunt, éventuellement pour ce mois d'octobre : tel ne fut pas le cas, bien au contraire.

En effet, une étude de l'Observatoire Crédit Logement / CSA révélait lundi une progression mensuelle de 0,07% du taux de crédit moyen (5,15% en octobre contre 5,08% en septembre), le portant dès lors au même niveau que celui enregistré en 2001. Si les taux de prêt immobilier s'affichent donc à la hausse, tant pour une acquisition dans le neuf (taux moyen à 5,20%) que dans l'ancien (taux moyen à 5,14%), ce ne sont pas là les seules évolutions relevées. Pour un crédit immobilier de même montant, les mensualités se voient désormais majorées de 7,3% par rapport à décembre 2007. Enfin, le coût de l'argent augmentant, la durée moyenne d'un prêt immobilier s'accroît alors en proportion, passant de 219 mois en septembre dernier à 221 mois en octobre.

Les établissements bancaires n'ont pas encore répercuté les baisses successives appliquées par la BCE à ses taux (baisses qui n'ont pour l'heure servi qu'à endiguer une évolution excessive des taux d'emprunt), la patience semble donc être de mise avant de pouvoir mesurer l'impact que pourrait avoir sur nos crédits la probable baisse de demain.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la BCE baisse ses taux, ceux du crédit augmentent

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la BCE baisse ses taux, ceux du crédit augmentent

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page