Des emprunteurs encore hésitants malgré la baisse des taux de crédit immobilier

22/07/2010 à 10:08 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : baisse des taux et attentisme
Des emprunteurs encore hésitants malgré la baisse des taux de crédit immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Selon une étude récemment publiée par l'Observatoire Crédit Logement, les niveaux extrêmement bas des taux de crédit immobilier apparaissent insuffisants pour lever le voile de prudence dont se couvrent les particuliers.

Si en 2008 seuls 5% des emprunteurs ont pu souscrire un prêt immobilier à un taux inférieur à 4%, il ne leur est désormais plus nécessaire de présenter un excellent dossier pour pouvoir prétendre à de tels taux d'intérêt. Aujourd'hui, quasiment toutes les demandes de crédit bénéficient d'un niveau de taux historiquement bas. Selon Maël Bernier, porte-parole du courtier en ligne, en ce mois de juillet 2010, « l'impression générale reste à la baisse, ou tout du moins à la stabilisation ». Un prêt immobilier sur 15 ans se négocie désormais taux moyen de 3,45% (3,65% pour un crédit sur 20 ans, en baisse de -0,10% par rapport à juin 2010).

Encore vivace, la baisse des taux semble toutefois devoir vivre ses derniers instants. Annonçant leur stabilisation depuis plusieurs semaines maintenant, le courtier fait état d'une hausse des taux de crédit immobilier (+0,05%) enregistrée sur les durées supérieures à 20 ans. « On observe pour la première fois depuis novembre 2008 des mouvements légèrement haussiers dans certaines régions et sur certaines durées, mais il est encore trop tôt pour parler d'une réelle tendance », note Maël Bernier.

La hausse des taux relativement minime ainsi observée n'a toutefois pas de quoi inquiéter les éventuels emprunteurs qui peuvent toujours compter sur des taux moyens proches de leur plus bas historique de 2005 (3,36%). Et pourtant, si l'on en croit l'étude récemment publiée par l'Observatoire Crédit logement, les particuliers font preuve d'une prudence encore bien réelle à l'égard du crédit immobilier. Tout établissement confondu, le volume global des prêts immobiliers distribués par les banques devrait avoisiner, pour cette année 2010, les 140 milliards d'euros. Au regard de l'exercice 2009, ce montant affiche une progression de 17% mais reste toutefois bien loin des 170,23 milliards d'euros octroyés en 2007.

Si les taux bas ont permis, selon l'Observatoire Crédit Logement, de nettement réduire les mensualités des emprunteurs (-10% par rapport à 2008), pour l'économiste Michel Mouillart, directeur de l'étude, outre une hausse des prix ramenant l'estimation des biens immobiliers à des niveaux d'avant crise, « les principaux freins à une véritable reprise des emprunts sont le chômage et les perspectives du pouvoir d'achat ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Des emprunteurs encore hésitants malgré la baisse des taux de crédit immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Des emprunteurs encore hésitants malgré la baisse des taux de crédit immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page