Un crédit immobilier allégé pour les chômeurs emprunteurs

20/02/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : de l'aide pour les chômeurs
Un crédit immobilier allégé pour les chômeurs emprunteurs

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Lors du sommet social de ce mercredi 18 février, Nicolas Sarkozy a présenté sa volonté de venir en aide aux propriétaires confrontés à des difficultés de remboursement de leur prêt immobilier, notamment en démocratisant l'assurance de crédit (l'assurance perte d'emploi).

La Confédération nationale du logement (CNL) considère le logement comme le « grand oublié » des mesures annoncées mercredi par le Chef de l'Etat, précisant que « soutenir les ménages, c'est, en priorité, s'attaquer au premier poste de dépense: le logement » et que « de plus en plus de ménages n'arrivent plus à faire face au poids que représentent, dans leur budget, le logement et les charges qui y sont liées ». La CNL estime en outre qu'une « mise en place du gel des loyers » associée à un développement de 20% des aides au logement auraient constitué des mesures bien plus appréciables. Nicolas Sarkozy n'a pourtant pas totalement éludé la question.

Lançant un appel aux banques et organismes de crédit, le Président de la République a évoqué hier la possibilité d'assouplir les conditions de remboursement des emprunts immobiliers de particuliers ayant perdu leur emploi. Un appel qui semble avoir été entendu par des établissements financiers faisant preuve d'une surprenante réactivité : « nous préférons un bon arrangement qu'un mauvais contentieux », précise-t-ils. Si l'information du client concernant l'assurance de prêt perte d'emploi en constitue le premier pas, la voie vers un assouplissement des conditions de remboursement pourrait également passer par le report éventuel mais gratuit des mensualités. « Le report est intéressant pour les emprunteurs qui ont un crédit restant à courir de moins de cinq ans, dont il reste peu d'intérêts à rembourser et contracté à des taux de 4 à 5 % », déclare un banquier à ce sujet.

Si la volonté du Chef de l'Etat est louable, elle soulève également quelques interrogations. « Il est dommage que cette proposition ne concerne que les personnes en situation de chômage partiel. Quid des emprunteurs qui risquent de perdre leur emploi ? », estime ainsi Serge Maitre, le président de l'Afub (l'association française des usagers des banques) avant de se montrer plus critique : « on ne peut pas se contenter d'une simple déclaration d'intention. C'est ce qu'a fait Christine Boutin il y a quelques mois au sujet des assouplissements des conditions du prêt relais. Résultat : pas une banque n'a suivi la ministre ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Un crédit immobilier allégé pour les chômeurs emprunteurs

Noter cet article :

3 2

Par cedrine -

je souhaiterai un credit

Lire la suite

Par mouslim -

bonjour je voudrais acheter une maison mais je suis demandeur d emploi marié 03 enfants pouvez vous me donner une astuce merci

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Un crédit immobilier allégé pour les chômeurs emprunteurs

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page