Crédit immobilier : les taux reculent avant une baisse plus importante

17/11/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : enfin la baisse des taux
Première baisse des taux en ce mois de novembre avant la grande décrue annoncée pour le début de l'année 2009 !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Entre crise financière, crise économique, crise de l'immobilier et crise du crédit, les ménages français en quête de financement ne savent plus où donner de la tête. Si les conditions d'octroi d'un prêt immobilier se sont encore durcies au mois d'octobre, voilà une nouvelle qui devrait toutefois les ravir : les taux de crédit devraient connaître une baisse notable dès les premiers mois de l'année 2009.

« Les taux ne vont plus beaucoup bouger sur les dernières semaines de 2008, car nous entrons dans une période traditionnellement creuse du marché immobilier. Seules quelques banques qui pratiquaient des taux supérieurs à la moyenne ont opéré des baisses », précise Maël Resch, responsable de la communication du courtier en ligne. Si ce mois de novembre voit les taux du prêt immobilier enregistrer un net repli (le taux moyen d'un emprunt sur 20 ans serait passé de 5,40% à 5,25%), il faudra pourtant patienter encore un peu avant d'observer « des taux moyens plus proches des 5% que des 5,25% », ajoute-t-elle.

Face à un médiateur national du crédit nouvellement nommé (René Ricol) et à un gouvernement dans l'attente d'une réaction après avoir mis en place un plan de soutien de plusieurs centaines de milliards d'euros, les banques s'étaient donc engagées à dégripper la distribution du crédit et notamment celle du prêt immobilier. La promesse de sécurité faite par l'Etat et la baisse généralisée des taux directeurs (OAT et Euribor servant respectivement de base aux taux fixes et variables de crédit) semble donc avoir permis l'instauration d'un climat favorable à une prochaine diminution des taux appliqués par les banques. « Les banques paient moins cher l'argent qu'elles empruntent entre elles, elles peuvent donc commencer à proposer aux clients des taux moins élevés sans rogner leurs marges », explique Maël Resch.

Pas de manifestations intempestives de joie, notamment du côté des acteurs de l'immobilier (dont le futur reste conditionné par la direction prise par le crédit). Si la perspective peut paraître réjouissante, les désillusions passées entretiennent toujours la méfiance. René Paillincourt, le président de la FNAIM (fédération nationale des agents immobiliers) concède ainsi qu'il est « difficile de faire un pronostic, mais c'est vrai que si les banques ne modifient pas leur politique d'octroi du crédit, ça peut effectivement se prolonger pendant de longs mois et se traduire par une vraie crise. »

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les taux reculent avant une baisse plus importante

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les taux reculent avant une baisse plus importante

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page