Une baisse des taux de crédit immobilier de moins en moins nette

22/07/2009 à 10:11 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : la baisse des taux s'essouffle
Une baisse des taux de crédit immobilier de moins en moins nette

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si les taux de prêt immobilier ont poursuivi leur recul sur le 2ème trimestre 2009, ils l'ont fait de manière moins soutenue qu'au cours du 1er trimestre. Voilà l'enseignement principal à retenir de la dernière étude présentée mardi par l'Observatoire Crédit Logement CSA.

En moyenne, les taux de crédit immobilier se sont établis à 4,14% sur le mois de juin 2009, enregistrant donc encore une légère décrue par rapport au 4,18% qu'ils affichaient au mois précédent. Encore notable, le repli observé ici laisse pourtant entrevoir un net ralentissement de cette tendance baissière adoptée depuis les mois d'octobre novembre 2008. Si elle s'établissait mensuellement à -0,18% au cours des trois premiers mois de l'année, la baisse des taux s'observait encore à -0,12% en avril. En variation trimestrielle, le recul relevé n'est plus que de 0,37% (le premier trimestre avait quant à lui présenté une baisse trimestrielle de -0,52%).

Malgré un léger essoufflement, l'Observatoire Crédit Logement dirigé par l'économiste Michel Mouillart tient toutefois à préciser que le repli enregistré depuis novembre 2008 reste le plus important qu'il est relevé depuis de nombreuses années. « Une telle baisse n'avait pas été observée depuis le printemps 1993 mais les taux étaient alors à 10,74% », note l'Observatoire avant de préciser que le prêt immobilier se voit désormais appliquer un taux moyen comparable à celui en vigueur au mois de mai 2007.

Dans le détail, qu'ils le soient pour l'achat d'un bien immobilier neuf ou ancien, les crédits contractés au cours du 2ème trimestre se sont vus appliquer un taux moyen sensiblement disparate : 4,23% pour le neuf et 4,11% pour l'ancien. « Les 4% représentent certainement un point bas, un plancher. Attention, cela ne veut pas dire pour autant qu'on ne pourra pas repasser légèrement en deçà de ce seuil », commente Michel Mouillart.

Concernant la durée des prêts souscrits, la tranche 20-25 ans reste la plus populaire en accueillant 28,3% des crédits. Suivent ensuite les emprunts contractés sur une période allant de 25 à 30 ans (26,0%), puis les crédits immobiliers sur 15-20 ans (25,8%).

Vos réactions

Crédit immobilier - Une baisse des taux de crédit immobilier de moins en moins nette

Noter cet article :

1 1

Par Scotty -

En fait, je pense que ce point n'est pas à prendre une hypothèque et à emprunter à cause de la crise et la nécessité de penser à demain!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Une baisse des taux de crédit immobilier de moins en moins nette

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page