Crédit immobilier : la chute des taux se poursuit

04/03/2015 à 11:59 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : la chute des taux se poursuit
Crédit immobilier : la chute des taux se poursuit

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Bonne nouvelle pour les candidats à l'achat, loin de s'essouffler, la baisse des taux de crédit immobilier s'est poursuivie au cours de ces dernières semaines.

La baisse des taux de crédit persiste et signe

Si l'on en croit la plupart des professionnels du secteur, la remontée des taux d'emprunt n'est décidément pas pour tout de suite. Mieux, ces derniers auraient même une nouvelle fois renforcé leur attractivité en février, envoyant un signal des plus positifs aux emprunteurs alors que s'ouvre ce que l'on a coutume d'appeler le premier « temps fort de l'immobilier ». Si les taux sur 15 et 25 ans se révèlent être les grands gagnants du jour avec un repli moyen de l'ordre de 0,20%, Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux, note que le mouvement baissier reste non seulement généralisé mais semble également ne pas devoir se tarir en affichant des corrections « comprises entre 0,15% et 0,20% selon les durées » par rapport à janvier.

Evoquant un repli moyen de 0,10% depuis le début du mois de février, Emprunt Direct met pour sa part en avant la volonté toujours bien présente des banques à se montrer concurrentielles. « Les établissements préparent activement le premier temps fort de l'année immobilière, qui débute ce mois », souligne ainsi Alban Lacondemine, son président.

Baisse des taux : qui sont les grands gagnants ?

Battant record sur record, les taux de crédit immobilier sont certes de nature à satisfaire les candidats à l'achat mais les courtiers affichent toutefois certaines divergences d'opinion en ce qui concerne les principaux bénéficiaires de cette extrême attractivité. Alors que Joël Boumendil, fondateur de Ace Crédit, note le regain de pouvoir d'achat dont profite désormais des primo-accédants « mis à l'écart jusque-là du marché immobilier compte-tenu des prix élevés de l'immobilier », Jérôme Robin livre une toute autre analyse. Pour le président de VousFinancer, « le niveau historiquement bas des taux profite actuellement davantage à ceux qui ont déjà un crédit [par le biais du rachat de crédit] qu'aux potentiels acheteurs qui restent attentistes en raison du contexte économique ».

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page