Crédit immobilier : Caisse d'Epargne et Banque Populaire fusionnent

09/10/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : le mariage de deux géants
S'assurer une pérennité certaine face à la crise et ne pas laisser s'échapper les concurrents, voilà les principaux objectifs de la fusion entre ces deux grands groupes bancaires.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

C'est désormais officiel, la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire entame leur rapprochement qui devrait engendrer dans les prochaines semaines la création du deuxième plus gros groupe bancaire de France derrière le couple Crédit Agricole - Crédit Lyonnais (LCL).

L'idée trottait dans la tête des dirigeants des deux banques depuis l'apparition en 2006 de la banque d'investissement Natixis (banque créée conjointement par la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire). Les préparatifs du « mariage » furent toutefois précipités par le récent rachat du groupe Fortis au profit de BNP Paribas. Cette dernière devenant ainsi la plus grosse banque européenne de dépôts, la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire se devaient de réagir pour ne pas se laisser distancer.

Plus qu'une étroite collaboration, cette fusion devrait également permettre de redonner un peu d'air à leur filiale Natixis durement touchée par la crise financière (filiale qui présente une exposition importante à la crise après s'être largement abreuvée de spéculations risquées sur le crédit immobilier ou le prêt hypothécaire). Souhaitant éviter que les défaillances de Natixis (un titre boursier en chute libre de -75% depuis début 2008) n'éclaboussent leurs maisons mères, la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire ont ainsi accru leur participation au capital de la banque d'affaire à hauteur d'un peu plus de 70%.

Si ce rapprochement constituera un évènement d'importance dans le paysage bancaire français, les épargnants ne devraient toutefois ressentir aucun changement notable. En effet, cette union ne concernera que les seuls organes centraux des deux groupes, les 8.000 agences conservant leur individualité (les noms « Caisse d'Epargne » et « Banque Populaire » seront ainsi toujours en vigueur).

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : Caisse d'Epargne et Banque Populaire fusionnent

Noter cet article :

2 2

Par escroque-par-CE -

2 infos permettant de qualifier l'expertise de la CEPAL caisse d'epargne auvergne et limousin, agence de RIOM, mon agence :
1. achat d' environ 2500 d'actions NATEXIS, valant aujourd'hui environ 500 (M. Bavière, voulez vous faire un bon coup? m'avait dit mon responsable de clientèle, aujourd'hui directeur d'agence)
2. j'ai 3 enfants étudiants, je fais un VIREMENT PERMANENT sur leur compte CE (situés dans la même agence !) le 5 de chaque mois pour les loyers. Le 6 de chaque mois un VIREMENT PERMANENT crédite les propriétaires de leurs logements d'étudiants respectifs. Il est arrivé plusieurs fois que la Caisse d'Epargne Auvergne Limousin fasse le 1er virement le 6 du mois, le second le 6 du mois, ET FACTURE DES FRAIS DE FORCAGE !
Comment appelez vous cela ? de la banque responsable ? ou de l'escroquerie ? ou du VOL ?
j'ai tous les documents et copies d'écran : je persiste et signe : mon affirmation n'est pas de la calomnie gratuite mais une affirmation basée sur des faits réels.

Lire la suite

Par Mlle MERAZI -

Bonjour,
Je possède un livret d'épargne "A" à la Caisse d'épargne,08 rue de la Caisse d'épargne, RIOM.
Depuis Mai 82, je n'ai effectué aucune opération et souhaiterais avoir les coordonnées afin de les joindre.Leur ancien numéro ne fonctionne pas.
Merci de m'aider

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : Caisse d'Epargne et Banque Populaire fusionnent

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page