Crédit immobilier : les taux restent toujours très bas

06/10/2015 à 12:43 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : les taux restent toujours très bas
Crédit immobilier : les taux restent toujours très bas

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le marché du crédit immobilier affiche un dynamisme que l'on n'avait plus constaté depuis de nombreuses années. Une tendance que la remontée estivale des taux n'est pas en mesure d'endiguer.

Le crédit immobilier affiche une santé insolente

C'est une note de conjoncture placée sous le signe de la reprise que l'Observatoire crédit Logement / CSA vient de publier cette semaine. Une reprise portée par des taux de crédit immobilier toujours extrêmement attractifs et par le retour des acheteurs qui entendent bien en profiter. Après une année 2015 débutée en fanfare, les candidats à l'emprunt ont quelque peu levé le pied cet été devant une remontée des taux qu'ils imaginaient durable. Si le mois d'août aura donc été relativement calme en ce qui concerne la production de crédits, il aura surtout vu la hausse des taux s'essouffler et céder progressivement sa place à la stabilité. Il n'en fallait pas plus pour voir les emprunteurs potentiels affluer de nouveau en masse. La production et le nombre de prêts distribués en septembre se sont littéralement envolés (+36,8% et +30,8% par rapport à septembre 2014), permettant à la demande de retrouver le « niveau qui était le sien à l'automne 2007, avant le déclenchement de la grande dépression ».

La hausse des taux n'a pas pesé sur le marché

Si l'Observatoire estime que « la reprise s'appuie maintenant sur le développement de la primo-accession et le retour des ménages modestes » (preuve en est un apport personnel dont le niveau a chuté de -8% depuis janvier), elle bénéficie également des excellentes conditions affichées encore aujourd'hui par les crédits. La hausse des taux intervenue cet été n'a pas été l'ogre annoncé initialement (seulement 16 points de base supplémentaires) et n'aura finalement eu qu'un impact modéré sur le marché. La nette remontée de l'OAT 10 ans (+85 points de base entre avril et juillet) n'a accouché que d'un léger sursaut des taux.

« Depuis juin dernier, la hausse a été : de 10 points de base sur le marché du neuf (à 2.17 % en septembre), de 21 points sur le marché de l'ancien (à 2.24 % en septembre) et de 19 points sur celui des travaux (à 2.09 % en septembre) », note ainsi l'Observatoire avant d'ajouter que, « dans l'ensemble, les taux des crédits immobiliers sont donc revenus à leur niveau de la fin de l'hiver ». Pas de quoi faire frémir les candidats à l'emprunt.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page