Crise du crédit immobilier : les publicitaires reconvertissent les traders

12/06/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : les traders font leur pub
Crise du crédit immobilier : les publicitaires reconvertissent les traders

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Conséquence inattendue de la crise des subprimes (ce crédit immobilier à risque américain), alors que Jérôme Kerviel occupe une nouvelle fois les colonnes des tabloïds, la profession aujourd'hui tant décriée de trader revient sur le devant de la scène de la plus originale des façons : la publicité.

Ce jeudi 11 juin, l'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (responsable d'une perte de 4,9 milliards d'euros de son groupe) a été débouté de son action en justice à l'encontre de Charles Milhaud, l'ex patron de la Caisse d'épargne. Le trader reprochait au banquier un entretien accordé par ce dernier au Journal du Dimanche dans lequel il sous entendait que Jérôme Kerviel aurait avant tout cherché l'enrichissement personnel. La justice ayant accordé « le bénéfice de la bonne foi » à Charles Milhaud, le trader ne peut désormais que regretter que son nom « puisse être assimilé à des malversations en milieu bancaire ».

Si Jérôme Kerviel est devenu bien malgré lui le symbole de toute une profession, les traders pourront toutefois peut être compter sur l'imagination de certains publicitaires pour voir leur indice de sympathie remonter aux yeux du grand public. Considérés comme les principaux responsables de la crise financière internationale (crise initiée par celle du prêt immobilier à risque aux Etats-Unis), les traders sont aujourd'hui les protagonistes de deux campagnes publicitaires au ton pour le moins décalé.

On a ainsi pu constater cette semaine que le constructeur automobile Volkswagen et la marque de rasoir BIC ont adopté une stratégie de communication similaire, à savoir véhiculer leur message publicitaire respectif à travers ce qui s'est révélé être l'évènement international le plus marquant de l'année 2008 : la crise financière.

Parodiant la mobilisation des stars américaines pour la cause africaine (« USA for Africa » en 1985), les deux marques mettent en scène ces traders, mis au ban de la société après la crise du crédit, réunis autour d'une même cause : leur réhabilitation. Quand les traders chutent de leur piédestal pour devenir les premières victimes d'un chaos qu'ils ont contribué à implanter, même la crise peut devenir vendeuse !

Vos réactions

Crédit immobilier - Crise du crédit immobilier : les publicitaires reconvertissent les traders

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crise du crédit immobilier : les publicitaires reconvertissent les traders

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page