Crédit immobilier : les prêts longues durées en voie de disparition

04/07/2012 à 15:07 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : nouveau recul des durées d'emprunt
Crédit immobilier : les prêts longues durées en voie de disparition

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

L'Observatoire Crédit Logement/CSA a publié sa dernière étude, mardi 3 juillet, sur les taux de crédit immobilier. Sans surprise, l'observatoire confirme la baisse des taux en juin, ainsi que le recul des durées d'emprunt.

3,60%, c'est le taux moyen des crédits immobiliers en France pour le mois de juin. Selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux ont même retrouvé leur niveau de février 2011. Après une légère stabilisation au début de l'année, ils ont fortement reculé (-0,35 points de pourcentage) entre mars et juin.

C'est pour un achat dans l'ancien que les taux d'intérêts sont les plus avantageux en s'établissant à 3,55% contre 3,64% pour l'acquisition d'un bien immobilier neuf. Mais si les prêts sont plus avantageux actuellement, ils sont aussi plus courts. Les durées d'emprunt continuent de fondre. En juin, la durée moyenne des prêts est de 204 mois (17 ans), alors qu'elle était encore à 215 mois en août 2011 (17 ans et 11 mois). Le repli de la durée moyenne a commencé dès octobre 2011, pour s'accélérer en mars 2012.

Et cette tendance devrait se poursuivre, car les banques vont davantage proposer d'offres de crédits à courts termes, que des prêts sur le long terme. Ce qui pousse les établissements bancaires à réduire la durée des prêts c'est l'entrée en vigueur prochaine de Bâle III. Début 2013, ce nouveau cadre prudentiel forcera les banques à avoir plus de fonds propres si elles distribuent des prêts longues durées, une exigence très contraignante pour les organismes de crédits qui préfèrent abandonner progressivement ce type de prêt.

L'accès aux crédits immobiliers va donc se réduire davantage pour les ménages modestes, qui sont les plus demandeurs des prêts longues durées ( 20 à 30 ans en moyenne), pour financer leurs projets immobiliers. Déjà peu favorisés par les banques à causes de conditions d'octroi de crédit immobilier très strictes, les ménages modestes se voient de plus en plus rejetés. Les taux ont beau continuer de chuter, cette baisse ne profite pas à tout le monde.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les prêts longues durées en voie de disparition

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les prêts longues durées en voie de disparition

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page