Crédit immobilier : sur RMC, Empruntis ne prévoit pas de baisse des taux

07/11/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : pas de baisse des taux
Interrogée sur RMC, la responsable communication d'Empruntis n'envisage pas de baisse des taux immédiate.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Des taux de crédit à 5,25% pour cet automne, c'est ce qu'anticipait lundi l'Observatoire Crédit Logement /CSA dans sa dernière note de conjoncture. Interrogée ce matin sur RMC, Maël Resch, responsable communication pour le courtier en ligne Empruntis.com, s'est livrée au même pronostic.

La Banque centrale européenne (BCE) a réduit hier son principal taux directeur de 50 points pour l'établir à 3,25%. « Avec deux mouvements baissiers consécutifs en moins d'un mois, c'est une action forte qui ne s'était jamais répétée depuis l'automne 2001. Un signe que la situation est préoccupante et qu'il faut redonner des liquidités pour relancer les économies européennes car la récession menace la zone euro », note le fondateur d'Empruntis.com, Geoffroy Bragadir.

Une baisse importante de la part de la BCE qui ne devrait pas engendrer, du moins dans l'immédiat, un recul des taux de prêt. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Maël Resch au cours de son intervention radiophonique. S'il faudra peut être attendre début 2009 pour voir le coût du crédit, et notamment celui du prêt immobilier, amorcer sa descente, la directrice communication d'Empruntis analyse que pour l'heure ce sont 21% de ménages supplémentaires qui n'ont plus accès au crédit. Ces ménages, encore potentiels emprunteurs il y a deux ans, ont subi de plein fouet l'augmentation des taux d'intérêts jusqu'à se voir aujourd'hui coupés de tout financement.

Les banques ne prêtent plus mais elles abandonnent également les crédits de longues durées. Maël Resch précise ainsi qui si obtenir un crédit immobilier sur 30 ans est quasiment mission impossible, la durée phare des emprunts accordés devrait désormais être 20 ans, reléguant le prêt immobilier sur 25 ans au rang de rareté.

Suite à la baisse de son taux directeur, Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne, a appelé les banques à tenir leurs engagements : « Nous attendons du secteur bancaire qu'il apporte sa contribution pour restaurer la confiance (...) et qu'il prenne totalement en compte les mesures de soutien significatif adoptées par les gouvernements ». Toutefois, indiquait ce matin Maël Resch, l'espoir des particuliers en quête d'un financement immobilier ne viendra pas d'une éventuelle réaction des établissements financiers. « Une vraie dynamique du marché immobilier naîtrait surtout de la baisse des prix des logements, seule à même de redonner du pouvoir d'achat aux acquéreurs », précise-t-elle, ajoutant que la contraction des prix immobiliers attendue en 2009 équivaudra à un repli de 1,30% des taux de crédit.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : sur RMC, Empruntis ne prévoit pas de baisse des taux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : sur RMC, Empruntis ne prévoit pas de baisse des taux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page