Crédit immobilier : la baisse des taux s'essoufle et les demandes reculent pour Meilleurtaux

17/06/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : stabilisation des taux
Crédit immobilier : la baisse des taux s'essoufle et les demandes reculent pour Meilleurtaux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après 7 mois consécutifs de baisse, les taux de crédit immobilier semblent devoir s'orienter vers une stabilisation progressive. Dans le même temps, l'attentisme des éventuels emprunteurs marque une nouvelle fois le secteur de son empreinte. Un constat relayé par le courtier en ligne meilleur taux dans son 9ème Observatoire du crédit immobilier.

Le 10 juin dernier, dans un entretien accordé au journal Le Parisien, François Blancard, directeur général du Crédit foncier, annonçait une augmentation des demandes de prêt de 24% sur le premier trimestre 2009. Une satisfaction que ne partage pas le comparateur de crédit en ligne pour qui le taux de prêts immobiliers accordés s'affiche en recul de -25% sur les 5 derniers mois. La faute à l'attentisme aujourd'hui de mise sur le marché de l'immobilier. « Le taux de refus des banques est redevenu normal, entre 8 à 10%. Bien loin des 20% constatés en fin d'année. Aujourd'hui, le vrai problème tient davantage à la demande », commente ainsi le directeur général délégué du courtier, Frédéric Sénan.

Du côté des taux de crédit immobilier, au 12 juin 2009, le courtier relevait pour un prêt immobilier sur 20 ans, un taux le plus bas de 4,15% (3,90% pour un emprunt sur 15 ans). « Chaque mois depuis janvier 2009, entre 60% et 90% de nos banques partenaires diminuent de 0,20 point en moyenne leurs taux de crédit », précise Frédéric Sénan avant d'ajouter qu' « en juin, elles sont 90 % à baisser ou maintenir au même niveau leurs taux de crédit ». S'ils retrouvent donc leur niveau de mai 2007, repositionnant dans la course à l'investissement immobilier un peu plus de ménages, les taux de prêt marquent toutefois le pas dans leur marche descendante.

Malgré tout, le courtier estime pour ce second trimestre que les taux jusqu'à présent en baisse et l'opportunité pour les acquéreurs de négocier devraient générer « une reprise progressive de la demande ». A plus long terme, « toutes les conditions sont réunies pour la reprise du marché immobilier dès le début 2010 ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la baisse des taux s'essoufle et les demandes reculent pour Meilleurtaux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la baisse des taux s'essoufle et les demandes reculent pour Meilleurtaux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page