Crédit immobilier : dans la peau d'un millionnaire

16/06/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : vivre la vie d'un millionnaire
Crédit immobilier : dans la peau d'un millionnaire

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Vivre la vie d'un autre, se complaire dans le luxe en affichant sa réussite, voilà ce que propose Andrew Paul, banquier de son état, à des dizaines de milliers d'internautes.

La Banque centrale européenne (BCE) jugeait hier les banques encore relativement instables face à d'éventuelles résurgences de la crise financière. Evaluant les risques liés à de potentiels défauts de remboursement du crédit (notamment du prêt immobilier), la BCE estime à 283 milliards d'euros les pertes que pourraient encore enregistrer les établissements de la zone Euro en 2009 et 2010. Ajoutant à cette inquiétante perspective un indice de popularité de la part de l'opinion publique aujourd'hui passablement dégradé, on peut aisément comprendre la volonté de changement manifestée par certains banquiers. A Londres, Andrew Paul, banquier de 38 ans et accessoirement millionnaire, a cette semaine franchit le cap en mettant sa vie en jeu.

Liquider sa vie toute entière à la loterie ? Peut être pas mais Andrew Paul a déjà prévu de se séparer de son bateau, de sa voiture de sport et surtout de sa splendide propriété du Kent (sud-est de l'Angleterre). Des lots dont le montant global correspond parfaitement à l'originalité de l'initiative (évalué à 1,76 millions d'euros). Peut être motivée par un récent divorce, l'initiative d'Andrew Paul n'en fera pas moins le bonheur d'un des nombreux internautes qui devraient se bousculer pour tenter leur chance.

Mais avant de pouvoir profiter du confort de sa villa ou de faire vrombir le moteur de sa voiture, le banquier propose aux participants de prouver leur talent de golfeurs. Placer une simple balle de golf sur une photo, voilà donc l'unique test qu'aura à passer le futur gagnant. Crise financière et immobilière oblige, Andrew Paul n'en oublie pas pour autant le sens des réalités, chaque tentative en coutera donc à l'aspirant millionnaire la modique somme de 20 livres sterling, soit un peu plus de 23 euros (60 livres pour un pack de six essais). Si bien immobilier, voiture et bateau ne conviennent pas à l'heureux gagnant, celui-ci pourra échanger ses biens contre un chèque d'un million de livres (1,18 millions d'euros).

S'il espère ainsi vendre près de 200.000 billets et «offrir » ses biens les plus précieux, le banquier n'entend toutefois pas renoncer à une certaine facilité de vie. Ouvert jusqu'au 19 août, le jeu devrait en effet lui rapporter quelques 4 millions de livres sterling (4,72 millions d'euros). De quoi envisager un nouvel avenir des plus radieux.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : dans la peau d'un millionnaire

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : dans la peau d'un millionnaire

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page