Crédit immobilier : avant une imminente baisse de ses taux, la BCE s'inquiète

25/02/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : inquiétude et baisse des taux pour la BCE
Crédit immobilier : avant une imminente baisse de ses taux, la BCE s'inquiète

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En début de semaine, l'ensemble du secteur bancaire pointait du doigt le recul notable observé en matière de demandes de crédit. Dans le même temps, Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque centrale européenne (BCE), présentait un constat similaire sur le plan européen.

« Si les flux nets de crédit en zone euro sont restés positifs, lors des dernières semaines, nous avons vu les premiers signes d'une baisse de l'offre de crédit », déclarait lundi 23 février Jean-Claude Trichet au cours d'une conférence sur la régulation européenne. Malgré les efforts consentis par la BCE pour fluidifier le secteur financier au sein de l'Europe, le crédit (et notamment le prêt immobilier) semble donc progressivement se raréfier. En à peine quatre mois, le principal taux directeur de la Banque centrale européenne s'est vu considérablement rabaissé, passant de 4,25% en octobre 2008 à 2% aujourd'hui. La réévaluation à la baisse de ce taux directeur, servant d'étalon aux taux interbancaire, a eu beau circonvenir à la pénurie de liquidité rencontrée par les banques favorisant par la même occasion le recul des taux de crédit immobilier, les établissements financiers observant une nette régression de la demande de crédit se font de plus en plus nombreux.

Ménages et entreprises semblent donc sensiblement délaisser le crédit, qu'il soit immobilier ou non, comme solution de financement, préférant se retrancher dans un attentisme que la BCE juge inquiétant. Analyste au sein de Natixis (banque de financement et d'investissement spécialisée dans le prêt immobilier), Jean-Christophe Caffet résume ainsi la situation : « on ne fait pas boire un âne (particuliers et entreprises) qui n'a plus soif », avant d'ajouter que « la BCE va devoir réfléchir à des mécanismes encore moins conventionnels de financement de l'économie ».

Mais avant toute intervention « moins conventionnelle », la Banque centrale pourrait de nouveau revoir son taux directeur à la baisse et ce, dès le 5 mars prochain (date de sa prochaine réunion). « Il y a encore une certaine marge de manoeuvre que nous pouvons utiliser », rappelle ainsi Axel Weber, président de la Bundesbank et membre du conseil des gouverneurs de la BCE. Un ajustement de taux de plus de 0,50% « ne peut pas être exclue à priori, mais est très peu probable » a précisé à ce sujet George Provopoulos, également membre de ce conseil.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : avant une imminente baisse de ses taux, la BCE s'inquiète

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : avant une imminente baisse de ses taux, la BCE s'inquiète

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page