Crédit : la crise financière, c'était il y a un an

14/09/2009 à 11:47 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : la crise financière, c'était il y a un an
Crédit : la crise financière, c'était il y a un an

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après s'être gavé de produits risqués, après avoir grossi plus que de raison, l'ogre financier américain s'est effondré sur lui-même, rongé de l'intérieur par une indigestion qui allait gagner le reste du monde. C'était il y a un an, le 14 septembre 2008, le jour où la planète entière découvrait la crise financière.

Il en fallait bien un et ce fut le géant américain Lehman Brothers qui, il y a un an jour pour jour, ouvrit le bal des faillites bancaires. Du haut de ses 158 ans d'existence, la banque Lehman Brothers, pourrie par un excès de subprimes notamment (ces prêts immobiliers à risque), annonçait sa mise en faillite, emportant avec elle l'ensemble du système financier américain puis mondial. Entre l'effondrement du marché immobilier américain (victime d'un défaut de crédit) et celui de la banque Bear Stearns, rachetée au printemps 2008 par le groupe JPMorgan et ainsi sauvée de justesse, les signaux d'alerte n'ont pourtant pas manqué.

Au cours des discussions de dernière minute, peu avant sa chute, Lehman Brother n'a cessé d'envoyer ses appels au secours, des appels qui sont toutefois restés lettre morte, le gouvernement américain ne souhaitant pas intervenir, espérant ainsi donner une leçon de morale à qui voudrait suivre le même chemin. Mal lui en a pris puisque la faillite de Lehman Brother, loin de s'avérer bénéfique pour le système financier américain, a tout simplement précipité sa chute.

Vivement critiquée, accusée d'avoir laissé tomber la banque, l'administration d'un Georges W. Bush alors président des Etats-Unis, n'a évidemment pas réitéré l'expérience et est rapidement intervenu en nationalisant le groupe AIG, numéro un mondial de l'assurance alors au plus mal. Mais le mal était fait, l'incertitude durablement ancrée et, dans le sillage de Lehman Brother, les banques à déposer le bilan allaient désormais se compter en plusieurs dizaines.

« C'est peu dire que le pessimisme avait touché tout le monde. Le sentiment était que la crise financière n'avait pas de solution et que nous nous dirigions vers une seconde Grande Dépression », commente un analyste de Johnson Illington Advisors.

En France, si les banques ont su relativement bien s'adapter à ce séisme financier (comparativement aux autres établissements internationaux et malgré une importante crise du crédit), cette secousse a surtout été perçue par l'opinion publique comme le point de départ d'une crise immobilière qui allait non seulement provoquer une baisse radicale des prix des logements mais surtout mettre à mal tout un secteur d'activité. Agences immobilières, notaires, promoteurs-constructeurs, tous ont vu planer au-dessus d'eux le spectre de la faillite. Selon les chiffres publiés par l'Insee, l'immobilier aurait enregistré une hausse de ses défaillances d'entreprises de 41,2% sur un an (+16% pour les entreprises liées au bâtiment).

Tout a donc commencé il y a un an. Si les diverses mesures de soutien ont parfois su jouer pleinement leur rôle (c'est le cas du dispositif de défiscalisation Scellier ou du doublement du PTZ), les avis restent encore aujourd'hui très partagés sur la façon dont notre gouvernement a su faire face à la crise. Selon un sondage commandé par France Info et le quotidien Les Echos, 52% des français estiment que le chef de l'Etat s'est montré à la hauteur de la situation. Dans ce même sondage, ils sont pourtant 61% à penser qu'aucun « plan de relance efficace de l'économie ait été mis en oeuvre ». Enfin, une étude commandée par le journal Libération observe que 58% des personnes interrogées perçoivent plutôt négatif le bilan de Nicolas Sarkozy face à la crise.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit : la crise financière, c'était il y a un an

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit : la crise financière, c'était il y a un an

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page