Crédit immobilier : Christine Lagarde demande la baisse des taux

26/11/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : Lagarde veut une baisse des taux
Afin de soutenir l'économie française, Christine Lagarde appelle de ses voeux une prochaine baisse des taux de la BCE.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

« Encore un effort, M. Trichet, ce serait bien ». Voilà en quels termes Christine Lagarde, ministre de l'Economie, a appelé Jean-Claude Trichet (président de la Banque centrale européenne) à procéder à une nouvelle baisse de ses taux directeurs.

« Le vrai impératif, c'est la croissance et on le sait, l'arme monétaire peut être une arme efficace », a déclaré la ministre ce matin sur LCI. La relance de l'économie passera nécessairement par un accroissement de la distribution du crédit et donc, avant cela, par une diminution des taux de la BCE (en fonction desquels sont indexés les taux de prêt). Suite à deux baisses successives appliquées par la BCE les 8 octobre et 6 novembre dernier, le principal taux directeur s'établit actuellement à 3,25%. « Le recul remarquable de l'inflation nous laisse suffisamment de marge pour une nouvelle baisse des taux », estime Alex Weber, directeur de la Banque centrale allemande.

Jean-Claude Trichet pourrait donc bien répondre favorablement à la demande de Christine Lagarde. Une grande majorité d'économistes estiment en effet qu'un assouplissement monétaire pourrait être annoncé par la BCE dès le 4 décembre prochain. Il s'agirait alors d'un abaissement d'un demi-point, plaçant ainsi le taux directeur à 2,75%.

Les taux de crédit immobilier ont affiché en ce mois de novembre une légère décrue de l'ordre de 0,2%. Selon le courtier en ligne Meilleur taux, un prêt sur 20 ans peut désormais se négocier à 5,05%. Mieux, le fondateur du courtier AB Courtage, Ari Bitton, avoue régulièrement obtenir des taux de prêt inférieur à 5%. Cette prochaine baisse effectuée par la BCE, mais surtout le net recul du taux des marchés financiers (OAT 10 ans), devraient donc entrainer dans leur sillage le coût du crédit octroyé au particuliers. L'OAT 10 ans représente notamment le taux sur lequel les banques se basent pour établir les taux fixes de leurs prêts immobiliers. Un taux qui a subi une profonde régression, passant de 4,86% en juillet 2008 à 3,82% en novembre.

Les ménages français devraient donc assez rapidement assister à une baisse notable des taux de prêt immobilier, comme le précise Ari Bitton : « on peut raisonnablement tabler sur une baisse de l'ordre de 0.2 à 0.3% d'ici la fin du premier trimestre 2009, soit un taux du marché de l'ordre de 4.7%. »

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : Christine Lagarde demande la baisse des taux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : Christine Lagarde demande la baisse des taux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page