Crise financière : le G7 prend 5 mesures pour sauver les institutions financières mondiales

11/10/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Crise financière : les résultats du G7
Cinq mesures ont été prises hier soir par les dirigeants du G7, pour sauver l'économie mondiale de la faillite.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

« Toutes les institutions financières importantes seront protégées - et par tous les moyens - de la faillite ». Voilà la première des cinq mesures prises hier soir par les dirigeants du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon). Cette mesure est destinée à éviter une répétition des conséquences désastreuses du au naufrage de la banque américaine Lehman Brothers. Cela signifie qu'une partie des 700 milliards de dollars, 518 milliards d'euros exactement, initialement prévus par le plan Paulson pour débarrasser les banques américaines de leurs actifs « pourris » servira à recapitaliser les établissements mal en point.

Il ne s'agit ni plus ni moins que d'une nationalisation à grande échelle. L'état devenant ainsi le principal actionnaire de nombreuses sociétés financières. Henry Paulson a d'ailleurs précisé à ce sujet que « l'acquisition par l'Etat de titres des banques ne donnerait pas à celui-ci de droits de vote, sauf quand il s'agira de protéger les droits d'actionnaire de la puissance publique ».

Concernant les autres mesures, les « Sept argentiers du monde » souhaitent tout d'abord pouvoir débloquer le crédit et le marché monétaire en garantissant aux banques "un large accès aux liquidités".

Troisième point avancé pendant ce G7 : la promesse aux établissements financiers de pouvoir lever, des capitaux d'origine publique autant que privée, et cela sans limites, c'est à dire autant qu'il aura de besoin, "afin de rétablir la confiance et de leur permettre de continuer à prêter aux ménages comme aux entreprises".

Le quatrième point soulever pendant cette réunion, donnent des garanties aux dépôts des particuliers. Ces garanties seront "robustes et cohérentes"...

Enfin la dernière mesure prévoit de redonner du souffle au marché du prêt hypothécaire, ce qui suppose une "valorisation convenable et une transparence" des actifs.

Quelles seront alors les conséquences financières d'un tel sauvetage ? Les participants au G7, ont apporté une réponse et souhaitent que ces actions soient conduites de « façon à protéger le contribuable ». Autrement dit, la charge financière liée au sauvetage des banques ne devra pas peser uniquement sur les budgets publics. Il faudra la répartir entre les actionnaires d'origine, qui verront ainsi leur poids diminué, et les dirigeants des établissements, qui seront sanctionnés pour avoir failli....

Toutes ces mesures suffiront-elles à sauver une économie mondiale plus que bancale ? Difficile à dire, tant les marchés sont incertains, et le manque de confiance bien présent. Nous aurons de toute façon un début de réponse ce lundi à 9h, lors de l'ouverture des marchés, à suivre....

Vos réactions

Immobilier - Crise financière : le G7 prend 5 mesures pour sauver les institutions financières mondiales

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Crise financière : le G7 prend 5 mesures pour sauver les institutions financières mondiales

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page