Immobilier : le gouvernement dévoile ses mesures d'urgence

27/02/2013 à 11:37 - Immobilier - Par - Réagir

Des mesures d'urgence pour le Logement
Immobilier : le gouvernement dévoile ses mesures d'urgence

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les professionnels de l'immobilier hésiteront très certainement entre déception et sensible espoir au regard des décisions prises hier lors de la réunion interministérielle sur le Logement. Une réunion dont les principaux objectifs étaient de définir précisément les grandes lignes du plan de rénovation énergétique et de mettre sur pieds des mesures d'urgences pour soutenir un secteur de la construction en perdition.

Qu'ils soient promoteurs immobiliers ou professionnels de la construction et de la rénovation, les acteurs du bâtiment attendaient beaucoup de la réunion interministérielle qui se tenait hier matin. Cécile Duflot, ministre du Logement et Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, devaient en effet y présenter le projet de plan de rénovation énergétique décidé par François Hollande en septembre dernier. Force est de constater que sur ce point leurs espoirs ont quelque peu été déçus. Alors que Philippe Pelletier, Président du « Plan Bâtiment Durable » regrettait que le sujet n'ait « pas été traité de manière très active au 4e trimestre 2012 », il semble que cela soit de nouveau le cas en ce début 2013. Aucune disposition notable n'est ainsi ressortie des débats et une quinzaine de jours semble être encore nécessaires avant que les premiers détails de ce plan ne soient arbitrés.

S'ils peuvent pointer du doigt l'immobilisme du gouvernement en matière de rénovation thermique du parc immobilier (pourtant présentée comme l'un des grands enjeux du quinquennat), les professionnels du bâtiment ont en revanche pu prendre connaissance de toute une série de mesures destinées à relancer le secteur de la construction et sur lesquelles plancherait actuellement le gouvernement.

S'il est ici question d'imposer un moratoire de 18 mois sur les normes de construction (moratoire au cours duquel aucune nouvelle norme ne pourra entrer en vigueur), de réduire les délais en ce qui concerne les recours en contentieux ou encore de réaffecter certains immeubles de bureaux vacants en immeubles d'habitation, la mesure la plus emblématique porte toutefois sur le taux de TVA appliqué à la construction. Après avoir relevé ce dernier à 10% (contre 7% auparavant), le gouvernement n'exclut pas un possible retour en arrière. Si tel était le cas, ce taux de TVA pourrait prochainement s'établir à 5% et ainsi redonner un réel bol d'air à l'ensemble des professionnels du secteur. A noter toutefois que le gouvernement ne prévoit d'appliquer ce taux de 5% qu'aux seuls logements sociaux et travaux de rénovation énergétique.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : le gouvernement dévoile ses mesures d'urgence

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : le gouvernement dévoile ses mesures d'urgence

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page