L'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt vert : une véritable success story

09/04/2010 à 16:03 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Eco-prêt à taux zéro et crédit d'impôt vert
L'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt vert : une véritable success story

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

C'est avec une fierté non dissimulée que Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, a annoncé, le 1er avril dernier, la signature du 100.000ème éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Si ce crédit dédié à la rénovation écologique d'un logement rencontre depuis son lancement un indéniable succès, ce n'est toutefois pas le seul dispositif oeuvrant pour une meilleure intégration environnementale de notre parc immobilier.

Le 1er avril 2010, en marge du lancement de la semaine du Développement durable (du 1er au 7 avril), en présence de Benoist Apparu, secrétaire d'Etat au Logement, et Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Jean-Louis Borloo a profité de la signature symbolique du 100.000ème éco-prêt à taux zéro pour saluer « le succès de ce dispositif qui, lancé il y a moins d'un an, permet aux particuliers de financer des travaux d'économies d'énergie pour un logement plus économe, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre ». Selon le ministère du Développement durable, quelques 500 éco-PTZ seraient octroyés chaque jour.

Sans condition de ressources, l'éco-PTZ offre à chacun la possibilité d'améliorer énergétiquement son logement au travers d'une solution financière à moindre coût. Devant obligatoirement prévoir la réalisation d'un bouquet d'au moins deux types de travaux (isolation des fenêtres, isolation de la toiture, installation de panneaux solaires ou d'une pompe à chaleur, etc.), le propriétaire du bien immobilier peut ainsi bénéficier d'un prêt maximal de 20.000 (si le choix est de deux types de travaux) ou 30.000 euros (pour 3 types de travaux). Sans aucun taux d'intérêt, l'éco-prêt à taux zéro peut être souscrit pour une durée variant de 3 à 10 ans.

Pour réduire l'impact écologique de son logement, les solutions accessibles aux particuliers ne se limitent pas au seul éco-prêt à taux zéro. Ce dernier est en effet cumulable avec le crédit d'impôt « développement durable ». Ce crédit d'impôt vert permet une déduction du coût d'achat de divers équipements entrant dans le cadre de l'isolation d'un logement, de sa régulation thermique ou encore de l'utilisation d'énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne, etc.). Variant de 25 à 50% du prix d'acquisition en fonction de l'installation choisie, cette déduction d'impôt se voit toutefois plafonnée à 8.000 euros pour une personne seule et 16.000 euros pour un couple. A noter que le crédit d'impôt « développement durable » n'est effectif que jusqu'au 31 décembre 2012 mais peut englober le coût de réalisation d'un diagnostic immobilier DPE (diagnostic de performance énergétique).

Vos réactions

Crédit immobilier - L'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt vert : une véritable success story

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - L'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt vert : une véritable success story

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page