Effondrement des prix de l'immobilier neuf à Paris

03/02/2015 à 14:02 - Immobilier - Par - Réagir

Effondrement des prix de l'immobilier neuf à Paris
Effondrement des prix de l'immobilier neuf à Paris

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si une certaine stabilité semble de mise à l'échelle nationale, les prix des logements neufs auraient toutefois très nettement chuté à Paris au cours des 6 derniers mois.

Prix des logements neufs : une stabilité de façade

On ne le dira jamais assez, si les différentes publications relatives à l'évolution des prix de l'immobilier offre aux candidats à l'achat une vision global de l'état du marché, il convient toutefois de porter une attention toute particulière aux disparités locales, récurrentes dans ce secteur d'activité. Le dernier baromètre dévoilé par le site Trouver-un-logement-neuf illustre à merveille l'importance de prendre en considération cette diversité de marchés. Après avoir passé en revue l'évolution des prix de l'immobilier neuf au sein de quelques 329 communes (au cours des 6 derniers mois), l'étude fait émerger une tendance globale à la stabilisation. Enregistrant à l'échelle nationale un léger repli de -0,5%, le prix moyen d'un logement neuf (3 pièces) s'est ainsi établi fin janvier à 245 435 euros (contre 246 737 euros 6 mois plus tôt).

Paris rattrapée par la baisse des prix

Néanmoins, cette relative stagnation ne doit pas occulter les mouvements de plus grande ampleur (à la baisse comme à la hausse) que l'on peut observer dans certaines localités. Les acheteurs potentiels auront ainsi de quoi être surpris en constatant la correction affectant les prix parisiens de l'immobilier neuf. En à peine un semestre, la capitale a en effet vu ses prix fondre de plus de 11%. Une baisse qui, selon l'étude, aurait impacté l'ensemble des logements neufs hormis les appartements de 2 pièces (dont les prix se sont relevés de 1,14%). Concrètement, au cours de la période concernée, les candidats à l'achat ont eu la satisfaction de voir les prix des logements neufs perdre 77 000 euros en moyenne. Le prix de référence du neuf à Paris s'établit désormais, non plus à 692 516 euros mais à 615 418 euros.

La région PACA se distingue

Ce recul des prix ne se limite toutefois pas à la seule capitale. Le Sud de la France semble en effet avoir très nettement adopté cette orientation baissière. La Côte d'Azur peut ainsi se vanter de placer plusieurs villes parmi les plus fortes corrections recensées par l'étude. Affichant un prix moyen de 275 476 euros, Cogolin (dans le Var) s'illustre en présentant la baisse la plus impressionnante (-20,92% en 6 mois). Cannes n'est pas en reste et s'adjuge la deuxième place de ce classement avec un prix moyen de 549 055 euros (-19,56%). Suivent ensuite Elbeuf dans le 76 (-18,51%), Aix-les-Bains (-17,04%) et Agde (-16,81%).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page