Le Crédit Agricole prévoit une hausse limitée des prix de l'immobilier en 2011

20/01/2011 à 08:50 - Immobilier - Par - Réagir

En 2011 la hausse des prix immobiliers sera limitée
Le Crédit Agricole prévoit une hausse limitée des prix de l'immobilier en 2011

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après une année 2010 marquée par le retour sur le devant de la scène de la hausse des prix immobiliers, 2011 devrait enregistrer une progression somme toute limitée des prix des logements. Voilà en substance les prévisions établies par le service d'études économiques du Crédit Agricole.

Pour les prix de l'immobilier, la sortie de crise ne s'est pas faite en douceur. Après le repli affiché en 2009, les prix ont vivement rebondi en 2010 en enregistrant une hausse sur l'année de l'ordre de 8 à 10%. Si cette progression devrait se poursuivre en 2011, au grand dam des candidats à l'achat, ces derniers pourront toutefois trouver un certain réconfort à la lecture des récentes prévisions des économistes du Crédit Agricole. Selon l'un d'entre eux, Olivier Eluère, les prix de l'immobilier devraient en effet n'afficher qu'une hausse limitée de « 3% environ » sur l'ensemble du territoire.

Bien que de moindre ampleur par rapport à celle observée l'année précédente, la progression des prix n'en demeurera pas moins présente tout au long de l'exercice 2011. Pour Olivier Eluère, cette évolution haussière doit être imputée à l'influence moins marquées de divers éléments de soutien au sein desquels les taux de prêt immobilier et les dispositifs d'aide à l'acquisition immobilière tiennent les premiers rôles.

S'ils ont grandement contribué à soutenir le marché, les niveaux de taux de crédit immobilier historiquement bas que l'on a pu observés en 2010 ne seront semble-t-il qu'un lointain souvenir en 2011. En début de semaine, le courtier en ligne a ainsi d'ores et déjà fait état d'une hausse extrêmement marquée de ces derniers (entre +0,25% et +0,35% sur un mois).

Parallèlement, la disparition de plusieurs dispositifs d'aide à l'accession à la propriété (crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt, Pass Foncier, prêt à taux zéro) devrait freiner encore un peu plus les velléités d'achat des particuliers. Il faudra en outre attendre encore quelques mois avant qu'un premier bilan puisse être dressé en ce qui concerne l'impact sur le marché du nouveau PTZ Plus (entré en vigueur le 1er janvier dernier en remplacement de ces dispositifs supprimés).

Vos réactions

Immobilier - Le Crédit Agricole prévoit une hausse limitée des prix de l'immobilier en 2011

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le Crédit Agricole prévoit une hausse limitée des prix de l'immobilier en 2011

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page