Encadrement des loyers : les plafonds parisiens dévoilés

04/07/2014 à 10:40 - Immobilier - Par - Réagir

Encadrement des loyers : les plafonds parisiens dévoilés
Encadrement des loyers : les plafonds parisiens dévoilés

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors que certaines rumeurs circulaient sur une possible refonte de la loi Alur et plus particulièrement de l'encadrement des loyers, Manuel Valls précisait la semaine dernière que cette disposition entrerait en vigueur, dans un premier temps en agglomération parisienne, dès cet automne. Des mesures semblent avoir été prises pour tenir cet objectif puisque le site Capital révèle d'ores et déjà les plafonds de loyer qui devraient être appliqués à Paris.

L'encadrement des loyers se précise pour Paris

Interrogé par Le Parisien / Aujourd'hui en France sur une possible révision de l'encadrement des loyers, le Premier ministre regrettait que, "dans certaines agglomérations, des propriétaires profitent de la pénurie de logements pour pratiquer des niveaux de loyers inacceptables". Afin de "lutter contre ces abus", Manuel Valls précisait que des observatoires des loyers allaient voir le jour et ce, dès l'automne 2014 en ce qui concerne Paris et son agglomération. Ce processus semble s'être rapidement mis en branle et l'on connaît déjà, avec plus ou moins de fiabilité, les plafonds de loyer parisiens qui seront fixés dans le cadre de cet encadrement.

Paris : les loyers les plus élevés et les moins chers

Si l'on en croit le site Capital qui a réussi à mettre la main sur un document émanant de l'Olap (l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne), les niveaux de loyer que pourront appliquer les bailleurs devraient osciller entre 19,4 et 28,7 euros par mètre carré en fonction de leur localisation géographique (en l'occurrence, selon les quartiers administratifs). S'il ne s'agit là que d'une première estimation dressée par l'Olap dès 2013 destinée à être affinée, on y apprend néanmoins que les Champs-Elysées, les Invalides ou encore Saint-Germain-des-Prés afficheront les plafonds de loyer les plus élevés (28,7 euros / m²) alors que la Goutte-d'or, la Villette ou le Pont-de-Flandre profiteront du plafonnement le plus bas (19,4 euros / m²).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page