Marché immobilier : Entreparticuliers verse dans le pessimisme

07/10/2009 à 09:52 - Immobilier - Par - Réagir

Entreparticulier s'inquiète pour l'immobilier
Marché immobilier : Entreparticuliers verse dans le pessimisme

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

S'il faut en croire le site d'annonces immobilières Entre particuliers, la fin de l'année 2009 s'annonce des plus éprouvantes pour le marché immobilier français.

Tout en constatant la baisse d'activité notable de ses adhérents, le Syndicat national des professions immobilières - SNPI (regroupant 9.500 agences immobilières et administrateurs de biens) déclarait en début de semaine légitimement espérer une évolution positive au cours des prochains mois. Le site se loger publiait quant à lui un baromètre des prix de l'immobilier pour le mois de septembre engagé sur la voie de la stabilité. Une fois n'est pas coutume, les perspectives pessimistes sont donc à chercher du côté du site d'annonces immobilières.

Pour son président, Stéphane Romanyszyn, l'espoir d'un rétablissement du marché à court terme n'est pourtant pas de mise, « force est de constater que nos indicateurs de septembre laissent entrevoir au contraire des prochains mois encore difficiles », constate ce dernier. Selon les données recueillies par le site, le volume des ventes réalisées en septembre aurait chuté de 21% par rapport à septembre 2008. Si les éventuels acquéreurs ne semblent pas pressés d'investir, les vendeurs observent également un certain attentisme et retardent au maximum le moment où ils devront revoir à la baisse l'estimation de leur bien immobilier. Une tendance qui se traduit pour le site par une baisse de -19% du nombre de nouvelles annonces par rapport à la même période en 2008.

En termes de prix, maisons et appartements enregistrent un léger recul avec respectivement -0,5% et -0,4%. Ce n'est donc pas sur ce point que réside l'inquiétude mais plutôt sur le délai de vente. En effet « le fait le plus marquant ce mois-ci est le net allongement du laps de temps moyen pour conclure une transaction, remontant en 3 mois de 11 à 13 semaines, et ainsi rejoignant le délai le plus long enregistré depuis le début de l'année ».

Du côté des perspectives à court terme de l'immobilier, le président du site table sur « une fin d'année marquée par une nouvelle dégradation du volume des transactions immobilières », dégradation alimentée par le déséquilibre croissant constaté entre l'offre et la demande.

Vos réactions

Immobilier - Marché immobilier : Entreparticuliers verse dans le pessimisme

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Marché immobilier : Entreparticuliers verse dans le pessimisme

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page