Etrangers et séniors font flamber les prix de l'immobilier

02/08/2010 à 11:49 - Immobilier - Par - Réagir

Etrangers et séniors font flamber l'immobilier
Etrangers et séniors font flamber les prix de l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le 27 juillet dernier, les notaires de France faisaient état d'une forte progression des prix de l'immobilier ancien (voir notre article). Si le déséquilibre patent entre l'offre et la demande demeure le vecteur principal de cette hausse des prix, les velléités d'achat émanant de la part des étranges et des séniors semblent également y avoir joué un rôle important.

Qu'ils soient européens, russes ou américains, les investisseurs étrangers en quête de biens immobiliers en France ont très certainement participé à la progression des prix des logements anciens constatée récemment par les notaires. Dans leur dernière note de conjoncture, sur l'ensemble du territoire, ces derniers ont ainsi relayé des hausses de prix respectives pour le premier trimestre 2010 de 1,4% et 1,2% concernant les appartements et les maisons. Sur la période mars-mai 2010, les notaires ont même pu observer une nette progression des prix en Ile-de-France par rapport à 2009 (+5,1%), indiquant alors que « deux facteurs semblent influer sur la reprise du marché: des taux d'intérêt historiquement bas et le manque de logements par rapport à la demande ».

Les notaires vont aujourd'hui un peu plus loin dans l'explication de la hausse des prix en associant au manque de logements l'influence notable des investisseurs étrangers. Selon maître Bazaille, notaire près de Lyon et président de l'Institut notariale de l'immobilier, « Britanniques, Belges, Néerlandais, Allemands, Scandinaves et même Italiens » se positionnent en masse sur le marché immobilier français « au point que désormais, en province, 5% des ventes dans l'ancien sont le fait d'étrangers qui tirent les prix à la hausse ».

Face à un Euro en perte de vitesse (notamment par rapport au dollar), les acquéreurs étrangers voient de nouveau les portes de Paris s'ouvrir devant eux. A en croire le président de la Chambre des notaires d'Ile-de-France, Me Christian Lefebvre, « dans le coeur de Paris, on voit de nouveau des Américains alors les Italiens et les Russes sont toujours très présents, ce qui explique que 7% à 8% des acheteurs dans la Ville Lumière sont des étrangers ».

Si les éventuels acquéreurs étrangers sont donc ici mis en avant, les séniors ne sont pas en restent et semblent eux aussi contribuer à cette progression des prix. De plus en plus désireux de quitter les grandes villes pour venir couler une retraite paisible à la campagne ou dans des villes de moindre importance, les plus de 60 ans représentent, selon le réseau d'agences immobilières Century 21, une frange d'acheteurs potentiels disposant « d'un apport personnel important, qui lui permet de mieux de se loger, ce qui contribue mécaniquement à la hausse des prix car ils sont peu enclins à négocier ».

Vos réactions

Immobilier - Etrangers et séniors font flamber les prix de l'immobilier

Noter cet article :

3 1

Par Dédé73 -

Il y a sans doute du vrai dans ce constat, mais il faut le nuancer par Région. D'autre part, le retard apporté à la mise à la retraite des salariés va limiter l'effet "senior". Enfin, le marché de la construction neuve et celui des primo accédants va se détériorer à nouveau.
De fait les disparités régionales et sociales vont encore s'accentuer au niveau des prix.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Etrangers et séniors font flamber les prix de l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page