Frais d'agence : la Fnaim ne décolère pas

14/06/2013 à 13:57 - Immobilier - Par - Réagir

Frais d'agence : la Fnaim ne décolère pas
Frais d'agence : la Fnaim ne décolère pas

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Cela deviendrait-il une habitude ? Après avoir adressé au Premier ministre une lettre rédigée conjointement avec l'Unis et Plurience dans laquelle elle s'indignait des mesures qui allaient être instaurées dans le cadre du projet de loi sur le logement, la Fnaim fait une nouvelle fois part de ses inquiétudes. Des inquiétudes qui portent ici sur les dispositions dévoilées cette semaine par Cécile Duflot pour mettre un terme à certaines pratiques abusives.

Cette semaine, la ministre du Logement a présenté trois mesures d'importance destinées à limiter certaines pratiques en vigueur qu'elle juge abusive. Cécile Duflot entend donc plafonner les frais d'agence pour une location, réglementer plus strictement la profession des marchands de liste et imposer une clarification des tarifs des syndics. Si les locataires peuvent se réjouir de telles dispositions, celles-ci ne sont toutefois pas du goût de la Fnaim.

Président de la Fédération nationale de l'immobilier, Jean-François Buet estime que ces mesures « iront à l'encontre des intérêts des locataires, des bailleurs et des copropriétaires ». Concernant celles visant à réduire les honoraires, il s'agirait selon lui de dispositions totalement « inadaptées et qui mettent la profession d'agent immobilier à feu et à sang ! ». Jean-François Buet évoque ainsi une perte de chiffre d'affaire estimée à 400 millions d'euros et la suppression de quelques 10.000 emploi d'agents spécialisés dans la location.

Regrettant que le plafonnement des honoraires ne bénéficie qu'aux seuls locataires (les bailleurs devant s'acquitter du reste des charges), Jean-François Buet ne décolère pas non plus en ce qui concerne une disposition qui n'a certes pas encore été annoncée mais qui devrait également prendre place au sein du projet de loi. « le ministère veut une mention obligatoire sur l'annonce immobilière des honoraires de mandat de vente totaux, y compris la part du propriétaire, alors que cette dernière n'est pas à payer en sus, elle est déjà intégrée au prix de vente ! »

Vos réactions

Immobilier - Frais d'agence : la Fnaim ne décolère pas

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Frais d'agence : la Fnaim ne décolère pas

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page