François Hollande annonce une réforme de la plus-value immobilière

17/06/2013 à 15:33 - Immobilier - Par - Réagir

François Hollande annonce une réforme des plus-values
François Hollande annonce une réforme de la plus-value immobilière

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si Cécile Duflot a récemment dévoilé des mesures nettement favorables aux locataires (le plafonnement des frais d'agence notamment), François Hollande fait quant à lui un geste pour les propriétaires. Invité de l'émission Capital, le Chef de l'Etat a en effet annoncé hier la mise en place d'un « abattement exceptionnel » sur les plus-values immobilières.

S'il est un levier dont le gouvernement aime à user pour influer sur le marché c'est bien celui des plus-values immobilières. Mainte fois remaniée, la fiscalité liée à cet aspect immobilier devrait ainsi une nouvelle fois faire l'objet d'un ajustement et ce, dès 2014 au plus tard. Comment redynamiser un marché en berne ? En réponse à cette question, François Hollande a fait valoir hier une refonte de la plus-value immobilière.

Ce dimanche soir, invité de l'émission Capital de M6, le Chef de l'Etat a annoncé l'instauration d'un « abattement exceptionnel » qui doit être perçu, non pas comme un cadeau fait à des propriétaires malmenés par les précédentes mesures dévoilées, mais plutôt comme un moyen de relancer des transactions au point mort. « Ce que je veux c'est que ces propriétaires qui veulent céder leur bien, d'autres qui veulent les acheter, puissent le faire, et que les prix baissent », a-t-il ainsi déclaré.

Concrètement, outre cet abattement exceptionnel sur lequel planche actuellement le gouvernement, un propriétaire souhaitant vendre son bien immobilier (hors résidence principale) se verra exonéré de toute taxe sur la plus-value à compter de 22 ans de détention. Depuis une réforme initiée en 2012 par le gouvernement Fillon, 30 ans de détention sont aujourd'hui nécessaire pour espérer pouvoir échapper à cette taxation.

Devant être inscrites dans la prochaine loi de finances, ces dispositions devraient entrer en application au plus tard le 1er janvier 2014. Au plus tard puisque, comme l'a précisé François Hollande, « si le gouvernement informe correctement le Parlement, on pourra même avoir une application dès le 1er septembre ».

Vos réactions

Immobilier - François Hollande annonce une réforme de la plus-value immobilière

Noter cet article :

5 3

Par Twistimmo -

Bonjour,
Pas sûr que cela fasse baisser les prix !
Pour l'instant les transactions sont bloquées et de plus en plus de propriétaires sont contraints de baisser leurs prétentions pour vendre.
Toute mesure visant à relancer artificiellement le marché interrompra ce mouvement baissier.
Cordialement

Lire la suite

Par rentier -

Enfin!

Il aura fallu de longs mois à ce gouvernement pour comprendre que l'exonération au bout de 30 ans, non seulement gèle le marché, vu la progressivité d'escargot de l'abattement, mais décourage le marché privé locatif, en bloquant les reventes pendant une génération.

Si l'on doit saluer cette annonce positive pour le marché, à condition qu'elle soit suivie d'effet contrairement à d'autres, on ne peut que regretter ces modifications en rafale de la fiscalité immobilière depuis Sarko, qui ont rendu le marché méfiant.
Voyons maintenant si les volumes de transactions reprennent des couleurs...

Lire la suite

Par Laurent -

Autrefois, il fallait attendre 20 ans (+la 1ère et la dernière) puis Mitterrand l' a passé à 30 (+2)mais plus personne ne vendait par peur de payer puis la droite l' a repassé à 20 (+2); la gauche l' a laissé puis Sarkozy l' a mis à 15 ans pour se rapprocher des autres pays européens et l' a repassé non seulement à 30 (+2) mais avec un système d' abattement débile : un pavé dans la mare pour stopper les ventes et donc l' artisanat car à chaque changement de propriétaires, il y a des travaux. Certaines entreprises ont coulées, les européens de l' Est se sont installés comme entrepreneurs à des prix défiants toute concurrence (qualité discutable). Pour ma part, il faut être fou pour investir dans la pierre avec la perspective d' y gagner de l' argent ; le nombre de logements vides s' accroît (sauf à Paris et à certains endroits), les locataires peuvent s' arrêter de payer si ils décident de déménager 12 mois + tard (c' est le temps d' une procédure coûteuse pour qu' ils soient inquiétés et après, ils partent (dans un état parfois déplorable)sans laisser d' adresse et sans payer), les diagnostics, les emmerdements, les impôts ne cessent d' augmenter.
Le massacre est là mais il ne touche également tous les autres secteurs (industrie, etc, ....

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - François Hollande annonce une réforme de la plus-value immobilière

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page