Les prix de l'immobilier ont battu des records en 2010

06/01/2011 à 09:16 - Immobilier - Par - Réagir

Hausse franche des prix de l'immobilier en 2010
Les prix de l'immobilier ont battu des records en 2010

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

2011 à peine entamé, Century 21 dresse le bilan de l'immobilier pour cette année écoulée. Sur l'ensemble de l'année 2010, le réseau d'agences fait état d'une hausse globale des prix de l'immobilier de près de 8,69%.

Selon le président du groupe Century 21 France, Laurent Vimont, « la baisse des prix consécutive à la crise financière est désormais complètement effacée ». En 2010, un particulier souhaitant acquérir un bien immobilier s'est vu proposé des logements au prix moyen de 2.515 euros du mètre carré, affichant ainsi une hausse de 8,69% par rapport à l'année 2009. Dans le détail, la progression des prix observée entre 2009 et 2010 se porte à +10,6% pour les appartements et +6,7% pour les maisons.

Si ce prix moyen reste en-deçà du plus haut relevé en 2008 (2.549 euros/m²), le quatrième trimestre 2010 a toutefois battu de nouveaux records, établissant le prix des logements à 2.580 euros /m². De l'avis de Century 21, cette très nette progression des prix trouve sa source dans les taux de prêt immobilier extrêmement bas pratiqués par les banques mais également dans « l'appétence des ménages pour la pierre ».

A l'instar de l'économiste Michel Mouillart qui estimait récemment que si les prix de l'immobilier progressaient à Paris et dans les grandes agglomérations françaises ils stagnaient voire reculaient dans bon nombre de villes moyennes de province (voir notre article), Century 21 évoque à son tour une évolution des prix disparate en fonction des régions. Paris et Lyon ont ainsi affiché un marché immobilier résolument à la hausse avec un prix du mètre carré porté respectivement à 7.457 euros (+18,46%) et 2.487 euros (+9,27%). Dans le même temps, les prix des logements se sont dévalorisés de 0,30% en région marseillaise et de 1,95% en Haute-Normandie.

Après une baisse due à la crise moins importante que souhaitée, 2010 a donc marqué le retour franc de la hausse des prix. Century 21 tient pourtant à relativiser les chiffres dévoilés ici en précisant que le plus gros de cette hausse s'est manifestée sur la première partie de l'année. Sur le second semestre 2010, les prix de l'immobilier n'auraient ainsi progressé que de 0,88%. Pour Laurent Vimont, il s'agit bel et bien là d'une preuve que le « marché commence à se gripper et que la hausse s'essouffle ».
Concernant ses prévisions pour l'année 2011, le premier réseau d'agences français estime ainsi que si la hausse des prix est appelée à durer, elle ne devrait toutefois pas excéder les 2 à 3%.

Vos réactions

Immobilier - Les prix de l'immobilier ont battu des records en 2010

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les prix de l'immobilier ont battu des records en 2010

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page