Hausse surprise des prix de l'immobilier

21/01/2015 à 12:04 - Immobilier - Par - Réagir

Hausse surprise des prix de l'immobilier
Hausse surprise des prix de l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Publié mardi 20 janvier, l'indice Insee du prix des logements fait état d'un sensible rebond observé au cours du 3ème trimestre 2014.

Hausse des prix de l'immobilier au 3ème trimestre 2014

Alors que la grande majorité des professionnels de l'immobilier anticipent pour cette année 2015 une poursuite de la baisse des prix, l'indice Insee dévoilé ce mardi 20 janvier communique pour sa part sur le léger sursaut observé au 3ème trimestre 2014. En effet, au cours de cette période, le marché immobilier aurait enregistré un renchérissement de l'ordre de +0,9% (par rapport aux prix constatés le trimestre précédent). L'Insee précise que « cette hausse est de la même ampleur pour les logements anciens et les logements neufs ».

La baisse des prix sur le long terme reste d'actualité

Si certains pourront s'interroger sur le caractère éphémère de ce rebond, l'institut national de la statistique et des études économiques se veut toutefois rassurante en soulignant qu'il ne s'agit pas là d'un mouvement de nature à remettre en cause une correction des prix sur le long terme. En variation annuelle, les prix des logements s'affichent en effet toujours à la baisse, enregistrant un repli de -1,2%. Dans le détail, par rapport au 3ème trimestre 2013, les prix des logements anciens auraient cédé -1,2% alors que ceux des biens immobiliers neufs accuseraient un retrait de -0,7%.

Le manque de logement freine le recul des prix

Si la tendance de fond reste donc baissière, une correction plus marquée des prix semble toutefois exclue pour les mois à venir. Interrogé ce mardi au micro de France Info, le promoteur Alain Dinin a estimé que le déficit de logements dont souffre la France empêche pour l'heure toute baisse significative des prix. « On manque de logement en France. On va être pour 2014 autour de 280.000 logements produits, cela fait 35 ans que nous sommes au-dessus. Nous sommes au plus bas de la production de logement depuis 35 ans. Sarkozy, puis Hollande, avaient promis 500.000 logements par an mais la machine s'est grippée », a ainsi précisé le président de Nexity.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page