Immobilier : Grenoble teste une nouvelle aide au logement

05/06/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : aide au logement inédite à Grenoble
Immobilier : Grenoble teste une nouvelle aide au logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans une volonté d'améliorer le quotidien des locataires les plus démunis, la ville de Grenoble instaure une toute nouvelle aide au logement.

Statistique étonnante, alors que la moyenne nationale s'établit à 12 ou 13%, 22% des grenoblois vivraient en dessous du seuil de pauvreté. Un seuil de pauvreté évalué à 871 euros mensuels que près de 34.000 habitant de la capitale iséroise peineraient à atteindre.
Constat tragique s'il en est que la municipalité de Grenoble aurait décidé de prendre en compte. Avec le soutien du Haut Commissariat aux solidarités actives, la ville s'est en effet engagée à tester, depuis le mois de mai dernier et durant les trois prochaines années, une nouvelle aide au logement.

Un grenoblois en difficulté financière, louant un bien immobilier dans le secteur privé (c'est-à-dire ne bénéficiant pas d'un logement social), pourra ainsi se voir verser par la ville une somme comprise dans la grande majorité des cas entre 100 et 200 euros par trimestre. Si 213 jeunes de moins de 25 ans à très faibles revenus viennent d'ores et déjà d'obtenir un premier versement de cet ordre (effectué dès le mois d'avril), quelques 114 foyers ont quant à eux pu toucher une enveloppe de 300 euros trimestriels.

Si le marché de l'immobilier est en crise actuellement, les loyers continuent eux de progresser années après années. Compatible avec les diverses aides publiques déjà existantes, ce soutien financier vise donc avant tout à pallier à cette augmentation toujours plus pesante pour le budget des plus démunis n'ayant pas pu obtenir de place en logements sociaux. Outre les loyers, l'aide au logement expérimentée ici devrait également permettre de supporter l'accroissement prévu des diverses charges publiques. « La meilleure réponse aujourd'hui à la crise c'est d'abord de ne pas relâcher l'investissement public », expliquait ainsi le député socialiste et maire de Grenoble, Michel Destot.

S'agissant d'une expérimentation, cette initiative grenobloise qui devrait coûter 255.504 euros à la ville pour sa première année est attentivement suivie par le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie).

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : Grenoble teste une nouvelle aide au logement

Noter cet article :

2 1

Par Diagnostic immobilier grenoble -

Merci pour cette information ! Savez vous si cette aide est plafonnée par l'âge ; vous parlez ci-dessus de jeunes de moins de 25 ans ... ?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : Grenoble teste une nouvelle aide au logement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page