Immobilier ancien : la reprise, enfin !

01/12/2015 à 11:48 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier ancien : la reprise, enfin !
Immobilier ancien : la reprise, enfin !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

De retour sur le marché, acheteurs et vendeurs font souffler un vent de reprise sur l'immobilier ancien. C'est en tout cas ce que constatent les notaires dans leur dernière note de conjoncture.

Immobilier ancien : les ventes se relancent

La semaine dernière, le site Immonot relayait le pessimisme des notaires quant à une éventuelle reprise de l'immobilier. L'un d'entre eux déclarait ainsi être confronté à une « activité ralentie depuis fin août avec plus d'entrées de biens que de sorties ». Mené en septembre, ce sondage est-il toujours d'actualité ? Peut-être pas si l'on en croit la publication émise vendredi par les notaires. Ceux-ci y évoquent ni plus ni moins que le rétablissement du marché de l'ancien. En effet, sur l'ensemble du territoire, le volume des transactions recensées au cours des douze derniers mois afficherait une progression respectable de + 4,2% pour s'établir à 753.000 unités. Un mouvement haussier qui prend même des allures d'explosion à Paris où les ventes d'appartements ont littéralement bondi de +22% lors du 3ème trimestre 2015 (par rapport à la même période un an plus tôt).

Immobilier : le retour des acheteurs dynamise le marché

Si les notaires font de la reprise du marché immobilier ancien une réalité, reste à savoir quelle en est la cause. Sur ce point on ne peut évidemment pas faire l'impasse sur les conditions de crédit immobilier. Après une brève remontée observée cet été, les taux se sont progressivement réorientés à la baisse, traduisant ainsi la volonté des banques de s'attirer une clientèle toujours plus large (ciblant notamment les primo-accédants). Conjuguée à une correction certes mesurée mais bien réelle des prix, cette attractivité des taux a logiquement alimenté le retour des acheteurs sur le devant de la scène.

Les vendeurs jouent enfin leur rôle

Mais la relance du marché n'est pas à mettre à l'actif des seuls candidats à l'achat. Pour qu'une transaction soit couronnée de succès, il convient également que les vendeurs soient de la partie. Or, ceux-ci semblent enfin s'être décidés à mettre leurs biens sur le marché. Ce retour des vendeurs est on ne peut plus visible à Paris où l'encadrement des loyers pousse bon nombre de propriétaires à se détourner d'une mise en location de moins en moins rentable au profit de la vente quasi assurée de leur logement.

La hausse des prix bloquera-t-elle de nouveau le marché ?

Conséquence directe de cette relance du marché, les prix semblent désormais devoir s'orienter à la hausse. Une remontée qui pourrait être de nature à dissuader certains candidats à l'achat mais qui pourrait également être compensée par l'arrivée attendue du futur prêt à taux zéro 2016. Entre des taux de crédit toujours extrêmement favorables et un PTZ grandement amélioré, les primo-accédants pourraient donc bien s'accommoder d'une légère progression des prix.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page