Encore un recul des prix de l'immobilier ancien

04/10/2007 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Pas d'image disponible
Encore un recul des prix de l'immobilier ancien

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis une dizaine d'années, acheter un bien immobilier (maison ou appartement) était une chose qu'il fallait mûrement réfléchir.
Le prix en constante hausse de l'immobilier en étant le principal frein.
L'année 2007 marque peut-être la fin de ce boom en affichant des prix stables voire en légère baisse par rapport aux années précédentes.

Ce mardi 2 octobre 2007, la FNAIM (Fédération Nationale des Agents Immobiliers) a rendu public l'indice des prix des logements anciens pour le 2ème trimestre de l'année.
Les transactions de biens immobiliers en juillet et en août se sont conclues à des prix en baisse de, respectivement, 0,5 et 1,1%.
Mais on le sait, la saison estivale est généralement une période creuse pour le marché (à ce relâchement traditionnel est venu s'ajouter cette année un attentisme des particuliers lié à l'annonce par le gouvernement de la déduction d'impôt concernant le prêt immobilier).
Ce qui est plus étonnant en revanche, c'est que le mois de septembre affiche également une régression du prix de vente d'un bien immobilier par rapport à la même période l'année précédente (moins 0,5%).

Si sur un an, la somme nécessaire pour acheter une maison ou un appartement gagne quand même 4,7%, la stagnation se précise néanmoins (2006 a connu une hausse de 7,1%).
Le marché des appartements constitue le principal facteur de cet essoufflement avec un recul de 1,7% sur les trois derniers mois.

La situation est cependant loin d'être alarmante pour des professionnels de l'immobilier estimant qu'il s'agit là d'un retour à la normalité : « le marché retrouve ses repères », déclare René Pallincourt, président de la FNAIM, et d'ajouter : « le niveau se rapproche de ceux observés dans les années 1995 à 1999. Cela permet d'imaginer, pour 2007, une hausse comprise entre 3% et 5% ».

Vos réactions

Immobilier - Encore un recul des prix de l'immobilier ancien

Noter cet article :

3 6

Par Ramon -

Ouuuh. je vois une bonne grosse bulle qui va bientôt claquer...

Lire la suite

Par mistral -

Arrêtez de répéter le mensonge de la FNAIM selon lequel les prix augmenteraient quand même de 4.7% depuis le début de l'année. Un bon journaliste devrait comprendre ce qu'il raconte !
Combien de fois faudra t'il répéter que les chiffres de la FNAIM sont lissés sur 2 ans ...
EN 1 an, selon les chiffres mêmes de la FNAIM, les prix sont STABLES en valeur brute !

Lire la suite

Par propriétaire -

Et oui les prix vont baisser, je le constate déjà sur Grenoble, certains biens sont en vente depuis 1 an et ont baissés de 10%.
De plus je vous invite vivement a observer les chiffres de l'INSEE, en effet on constate que nous avons construit depuis 2000 trop de logement, il y a 800 000 logements de plus que le nombre de ménages (en comparant les chiffres), sans compter qu'il y a 1,9 millions de logements vacants.La bourse va pas très bien, les investisseurs revendent depuis 2005 les appartements pour récupérer des liquidités. Les stocks augmentent....

Bref cela va faire très très mal.

Lire la suite

Par CHB -

De toute facon, le vieillissement de la population et donc des proprietaires est inevitable, les prix baisseront. Les bonnes affaires arrivent, un peu de patience.

Lire la suite

Par Tahiti bob -

ça ne baissera pas forcément tout de suite...Notre bon président à promis une france de propriétaires...Je ne pense pas que de simples paroles puissent éviter l'inévitable, mais du fait d'un soutient politco industriel plus ou moins officiel, le marché pourrait rester élevé au moins deux ou trois ans encore....Le temps pour quelques un de reprendre leurs billes...

Lire la suite

Par Tahiti bob -

Je me demande si le marché de l'immobilier de bureau n'est pas à surveiller en premier lieu.....Il pourrait donner le top départ d'une baisse généralisée des cours....Les entreprises investissent bien souvent dans leurs sièges sociaux pour se constituer des valeurs en épargne...Au momment d'une défaillance boursière elles ont tendance à vouloir récupérer ces actifs....Donc le M2 de bureau à Paris est peut'être à surveiller...Ou peut-être que je délire...

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Encore un recul des prix de l'immobilier ancien

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page