Immobilier : ces communes oubliées par le PTZ 2016

21/10/2015 à 12:08 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Immobilier : ces communes oubliées par le PTZ 2016
Immobilier : ces communes oubliées par le PTZ 2016

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La refonte programmée du prêt à taux zéro ne profitera pas à tout le monde. Concernant l'acquisition d'un logement ancien, quelques 340 communes ne seront prochainement plus éligibles au dispositif.

Améliorer le PTZ : une nécessité

En septembre dernier, François Hollande annonçait qu'une réforme du PTZ entrerait en vigueur dès le début 2016. Une décision qui découle d'un édifiant constat : la réintégration de l'immobilier ancien au sein du dispositif se révèle bien trop limitée pour produire un quelconque impact sur le marché. En effet, au cours du premier semestre 2015, moins de 850 prêts à taux zéro ont été souscrits afin de financer l'achat d'un logement ancien (contre plusieurs dizaines de milliers pour le neuf). Un manque d'efficacité qui doit beaucoup aux conditions extrêmement restrictives auxquelles sont soumis les emprunteurs.

Immobilier ancien : un PTZ élargi dès 2016

Actuellement, pour pouvoir bénéficier d'un « PTZ revitalisation rurale » (nom donné au prêt à taux zéro dans l'ancien), le logement à financer devait non seulement faire l'objet d'importants travaux de rénovation (pour un coût équivalant au moins à 25% du coût de l'opération) mais aussi et surtout être situé dans l'une de 5920 communes éligibles au dispositif. Afin de relancer le PTZ et de permettre aux primo-accédants d'en profiter pleinement, le gouvernement se devait donc d'élargir son champ d'action. Ce sera chose faite dès le début 2016 puisque, comme annoncé par le Chef de l'Etat, le « PTZ revitalisation rurale » sera alors étendu au 30.000 communes de la zone C.

Plusieurs centaines de communes n'auront plus droit au PTZ

Une bonne nouvelle pour les candidats à l'achat qui ne fera toutefois pas que des heureux. En effet, parmi les 5920 communes rurales pour l'heure éligibles au PTZ, certaines ne se trouvent pas en zone C (255 en zone B2, 78 en zone B1 et 7 en zone A). Dès 2016, seule la zone C pourra prétendre au PTZ pour l'acquisition d'un bien immobilier ancien, ces 340 localités se voyant donc poussées vers la sortie. Une exclusion du dispositif qui se fera toutefois progressivement puisque le projet de loi de Finances table sur leur retrait effectif, non pas au 1er janvier prochain, mais au 31 décembre 2016.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page