Immobilier : comment relancer la construction ?

21/09/2015 à 16:58 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : comment relancer la construction ?
Immobilier : comment relancer la construction ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pour les professionnels, le secteur de la construction immobilière devrait connaître une embellie à compter de l'année 2016. Mais encore faut-il que le gouvernement prenne les bonnes décisions.

2015 : année noire pour la construction

Pour les acteurs de la construction, 2015 sera à n'en pas douter à ranger dans la catégorie des années noires. Au cours des sept premiers mois, les mises en chantier ont reculé de -5,8% alors que, dans le même temps, le volume de permis de construire délivrés s'est pour sa part replié de -7,9%. Un défaut d'activité qui se répercute bien évidemment sur le front de l'emploi comme le fait justement remarquer la Fédération française du bâtiment (FFB). « Le premier semestre affiche le plus mauvais score enregistré depuis l'entrée dans la grande récession de 2008, avec 44.600 postes de travail en moins (-3,8%) qu'au premier semestre 2014, y compris intérim en équivalent-emplois à temps plein ».

Des pistes pour une sortie de crise durable

En dépit de ces mauvais résultats, la fédération a bon espoir de voir le secteur de la construction sortir la tête de l'eau à défaut de se relancer nettement. Or, un processus de rétablissement progressif ne pourra s'opérer que si le gouvernement y met du sien. N'hésitant à faire valoir que la construction a de tout temps été l'un des piliers de l'économie française, la FFB en appel donc à l'Etat pour « qu'un nouvel effort soit engagé en matière de soutien à la primo-accession dans le neuf », mais également pour « qu'une extension temporaire aux résidences secondaires du crédit d'impôt pour la transition énergétique soit mise à l'étude ».

Quand le gouvernement souffle le chaud et le froid

Si le gouvernement a déjà fait certaines annonces de nature à satisfaire les acteurs de la construction (par exemple l'extension du PTZ dans l'ancien à l'ensemble de la zone C avec maintien de la condition de travaux), cela ne se révèlera toutefois pas suffisant pour alimenter une reprise significative et durable. D'autant plus que les récentes initiatives gouvernementales ne sont pas faites pour rassurer la fédération. Pointant du doigt la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités locales, s'inquiète du sort réservé aux communes rurales qui, « faute de redressement de l'investissement public, risquent de subir à brève échéance une saignée à blanc de l'appareil de production du bâtiment ». Le gouvernement sait donc ce qu'il lui reste à faire pour ne pas voir ces professionnels s'associer aux maires et venir grossir les rangs de ceux qui manifestent déjà contre sa politique de désengagement.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page