Pour les notaires, les prix de l'immobilier parisien ont nettement reculé

30/10/2009 à 10:13 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : encore une baisse des prix pour Paris
Pour les notaires, les prix de l'immobilier parisien ont nettement reculé

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Selon les dernières observations de la chambre des Notaires de Paris Ile-de-France, la capitale a été, au cours du mois d'août dernier, le théâtre d'une baisse notable des prix de l'immobilier.

En immobilier, il est coutume de dire que les observations transmises par les notaires accusent un retard de l'ordre de 6 mois par rapport aux publications des autres professionnels du secteur. Quand ces derniers, FNAIM et réseaux d'agences immobilières en tête, semblent désormais constater le ralentissement progressif de la baisse des prix associé à un rebond du nombre de transactions, les notaires d'Ile-de-France livraient ce jeudi 29 octobre leurs conclusions concernant les mois de juin, juillet et surtout août 2009.

Fin août, le marché immobilier francilien a enregistré une importante dégradation, tant de ses prix de vente que du nombre de ses transactions. Paris intra-muros, Petite Couronne et Grande Couronne, tous les secteurs ont été logés à la même enseigne. Dans le détail, Par rapport au mois d'août 2008, les logements anciens ont chuté à Paris de -7,6%, en Petite Couronne de -8,3% et en Grande Couronne de -11,0%. Sur l'ensemble de l'Ile-de-France, la baisse des prix de l'immobilier ancien, en variation annuelle, s'affiche à -9,1%. Sur un an, le prix moyen d'un appartement apparaît en repli de -7,9%, celui d'une maison de -11,3%.

Les notaires notent toutefois qu'entre les mois de juin et août derniers, les prix de vente des logements, maisons et appartements confondus, ont présenté une quasi stabilité (+0,3%).

En matière de volume de ventes, les notaires observent un recul du nombre de transactions au sein de chaque département d'Ile-de-France, sans exception (-8% à Paris, -14% dans les Hauts-de-Seine, -23% en Seine-Saint-Denis, -14% dans le Val-de-Marne, -15% dans le Val-d'Oise, -16% en Essonne, ou encore -14% dans les Yvelines). Avec 34.100 ventes conclues entre le 1er juin et le 31 août 2009, le marché francilien accuse une baisse de 13% par rapport à la même période en 2008 (le nombre de ventes s'établissaient alors à 39.400). De l'avis des notaires d'Ile-de-France, cette tendance au repli semble toutefois devoir progressivement se réduire. Certes sur les huit premiers mois de l'année 2009 le nombre de ventes a fléchi de -26,5% par rapport aux 8 premiers mois de 2008, mais si l'on compare à la même période en 2007, la baisse observée est alors de l'ordre de -35%.

Vos réactions

Immobilier - Pour les notaires, les prix de l'immobilier parisien ont nettement reculé

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Pour les notaires, les prix de l'immobilier parisien ont nettement reculé

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page