Immobilier : bientôt l'étiquetage pour un logement sain

06/11/2009 à 09:42 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : étiquetage pour un logement sain
Immobilier : bientôt l'étiquetage pour un logement sain

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Bien vivre c'est vivre dans un environnement sain. Si l'on ne peut se soustraire aux sources de pollution affectant l'air extérieur, on peut toutefois agir afin de limiter la nocivité de notre logement. Partant de ce principe, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) vient de proposer l'instauration d'un étiquetage sur les matériaux de construction et les produits de décoration destiné à informer le consommateur sur la dangerosité de ces derniers.

En avril 2004, le ministère de la Santé et celui de l'Environnement ont engagé une campagne de sensibilisation aux dangers des composants organiques volatiles (COV) présent au sein de nos biens immobiliers. L'enjeu est d'importance puisqu'on estime qu'en 2006, un logement sur quatre apparaissait comme extrêmement pollué. Mission a donc été donnée à l'Afsset d'évaluer les risques sanitaires inhérents aux émanations de COV contenues dans divers produits utilisés tant pour la construction du bien immobilier que pour sa décoration.

5 ans d'études, de recherches et d'essais auront donc été nécessaires pour qu'enfin l'Afsset puisse dresser la liste des « composés principaux susceptibles d'être émis par les produits de construction et de décoration ». Au nombre de 165, on retrouve parmi eux des noms réputés pour leur dangerosité et pourtant bien présent dans nos logements et que nous pouvons être amenés à inhaler à longueur de journée (Formaldéhyde, méthylbutane, benzène, trichloroéthylène, etc.).

Après avoir déterminé et classifié les divers COV, l'Agence prône désormais « la mise en place d'un étiquetage des matériaux de construction et des produits de décoration caractérisant leurs émissions en polluant ». Un étiquetage qui pourrait très rapidement être mis en place, le Grenelle de l'environnement le rendant en effet obligatoire dès le 1er janvier 2012. Fin octobre, l'Afsset dévoilait ainsi un protocole destiné à identifier clairement les produits faiblement émissifs.

Les professionnels de la construction et de l'immobilier comme le bricoleur du dimanche pourront donc prochainement choisir des peintures, des matériaux ou des tapisseries étiquetés comme faiblement polluant.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : bientôt l'étiquetage pour un logement sain

Noter cet article :

3 1

Par Stéphanie (Tout Mon Immobilier) -

Merci pour cet article.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : bientôt l'étiquetage pour un logement sain

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page