Immobilier : évolution de la mentalité des acheteurs

25/03/2015 à 10:25 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : évolution de la mentalité des acheteurs
Immobilier : évolution de la mentalité des acheteurs

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si le marché immobilier a grandement évolué au cours de ces dernières années, il en est allé de même des acheteurs. Une évolution des mentalités que souligne aujourd'hui le site Logic Immo.

Quand marché immobilier et acheteurs évoluent de concert

Professionnels et observateurs sont on ne peut plus unanimes sur le sujet : entre baisse des prix et retour des acheteurs, le marché immobilier est en phase de rétablissement. Une évolution progressive entamée au sortir de la crise financière de 2008 qui se poursuit donc aujourd'hui, entraînant avec elle une modification du comportement des candidats à l'achat. Dans le cadre de son 15ème Observatoire du moral immobilier (publié le 17 mars dernier), Logic-immo.com vient de dévoiler une infographie s'intéressant justement de plus près à ce changement de mentalité. S'ils semblent désormais détenir les clés du marché, comment les acheteurs ont-ils su s'adapter à un secteur de l'immobilier en pleine reconstruction ?

Les acheteurs courbent l'échine face aux prix

Si l'on en croit le site d'annonces immobilières, « en 5 ans, l'état d'esprit des acheteurs est passé d'une logique de sur-enchère à celle d'une négociation pour finir sur un pragmatisme naturel où le seul objectif est de trouver leur logement ». En effet, entre 2010 et 2011, l'incertitude était de mise. Les taux de crédit immobilier entamaient certes la lente correction qui allait les mener aux niveaux extrêmement attractifs que nous connaissons aujourd'hui mais la baisse des prix n'était pour sa part pas encore au rendez-vous, bien au contraire. Confrontés à l'envolée de ses derniers, l'objectif affiché par les candidats à l'achat était on ne peut plus clair : trouver un logement abordable avant que les prix ne sombrent un peu plus dans l'excès.

Evolution psychologie acheteur

Immobilier : un air de révolte

Les deux années suivantes furent marquées par une baisse plus soutenue des taux d'emprunt. Considérée comme une tendance appelée à se poursuivre sur le long terme, celle-ci ne fut toutefois pas suffisante pour compenser une hausse des prix qui a progressivement exclu bon nombre de ménages de la course à l'achat. Entre attentisme des acquéreurs et refus des vendeurs de revoir leurs prétentions à la baisse, le marché s'est donc muré dans un immobilisme des plus néfastes. Prenant peu à peu conscience des difficultés rencontrées par les vendeurs cherchant vainement à se défaire de leur bien, les acheteurs n'avaient dès lors plus qu'à attendre une inévitable correction des prix.

Quand les acheteurs prennent le pouvoir

Leurs espoirs furent entendus et, entre 2013 et 2014, le retour sur terre du marché est enfin devenu une réalité. Les acheteurs se sont dès lors engagés sur une voie plus « pragmatique et individualiste » avec comme principal objectif, non pas de trouver le logement le plus abordable mais bien de trouver celui qui leur correspond. En novembre 2014, Logic Immo soulignait ce changement d'attitude en observant « un réel décalage entre le prix du bien tel qu'il était affiché à la vente et le prix de vente réel ». Désormais détenteurs des clés du marché, les candidats à l'achat n'hésitaient donc plus à négocier âprement avec les vendeurs et ne poursuivent plus qu'un seul but (aider en cela par des conditions de crédit historiques) : « trouver le Bon bien ».

Psychologie acheteur 2015

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page